Macron, dégage ! Défendons notre avenir !

1176346-blocage-du-lycee-charlemagne-parisLimoges, Dijon, Paris, Rouen, Marseille… des milliers de lycéens et de lycéennes sont sortis ensemble dans la rue pour se joindre à la révolte. Ce n’est pas fini, et tant mieux ! Car on ne peut pas accepter une société où les jeunes n’ont pas d’avenir.

La sélection à la fac avec Parcoursup : des milliers de jeunes n’ont pas pu s’inscrire à l’Université. Blanquer, le ministre de l’éducation, supprime en plus 2650 postes dans les lycées et les collèges alors que le nombre d’élèves augmente ! Comme si moins de professeurs permettraient un meilleur enseignement !

Tract lycéen pour les mobilisations (PDF)

Sauvons notre planète du capitalisme!

P8glyphosate2_NBEn décembre, les chefs d’État se retrouvent pour la « COP 24 » en Pologne pour faire un bilan d’étape des engagements climatiques nationaux. La réalité, c’est qu’aucun réel progrès n’a été effectué depuis le premier « Sommet de la Terre » à Rio, en 1992 !

Planète en surchauffe, politique de glace

Cette conférence sur le climat a lieu alors que nous vivons certainement l’année la plus chaude jamais enregistrée. En 2017, les émissions de CO2 ont encore augmenté de 2 % à l’échelle mondiale et 3 % en France. Tout le monde reconnaît la réalité de l’urgence climatique et on sait que les conséquences vont s’amplifier et seront désastreuses : sécheresses, incendies, famines, maladies, migrations, conflits…

Article publié dans l’Egalité 192

Les syndicats vont ils battre en retraite?

imagesLe produit de la réforme des retraites est pourri, mais l’emballage est beau : créer un système de retraite « universel » à points, où chaque euro cotisé vaudra les « mêmes droits » pour tous les travailleurs. Une illusion d’égalité car la retraite est alors proportionnelle au nombre de points acquis : la retraite est totalement liée au salaire, reproduisant ainsi les énormes écarts de revenus existants chez les actifs ! Un régime par point met donc en pauvreté petits salaires, travailleurs de plus en plus exploités et de moins en moins payés, temps partiels, au chômage, en invalidité, femmes qui ont élevé leurs enfants et jeunes rentrés plus tard dans l’emploi.

Macron dégage! Pour un nouveau mai 68!

indexLes actions de masse initiées par les gilets jaunes montrent la volonté de lutter de centaines de milliers de travailleurs, de retraités, de jeunes… C’est parti de l’essence, mais ce n’est pas le seul sujet. C’est toute la politique au service des riches qui est remise en cause. Macron réprime, envoie ses flics partout et nous traite avec mépris. On doit continuer, rassembler, construire un mouvement de masse partout et qui aille jusqu’à la grève, en s’alliant toutes et tous, gilets jaunes, syndicats, toutes les victimes du système capitaliste : pour un nouveau Mai 68 !

Tract distribué dans les manifestations samedi 1er décembre

Nouvelle agression de la police du capital sur les grévistes du Hyatt Vendôme

Park-Hyatt-Vendôme-Photo-1Alors que les femmes de chambres et équipiers de l’hôtel Hyatt Vendôme à Paris étaient à leur 65ème jour de grève, la direction a une fois de plus eu l’aide de la police du capital pour agresser et déloger les grévistes de leur piquet de grève ! Cette atteinte au droit de grève est intolérable ! La police doit arrêter de jouer le rôle de milice privée du groupe Hyatt qui veut laisser pourrir le conflit. La direction du groupe doit céder aux revendications légitimes d’internalisation des salariés de la sous traitance et des augmentations de salaires. Ces interventions ne font que renforcer la détermination des grévistes. Demain ils appellent à un grand rassemblement à 12h devant l’hôtel au 5 rue de la paix. Soyons nombreux pour faire respecter le droit de grève et faire céder le groupe Hyatt !

La Gauche révolutionnaire est depuis le début sur le conflit et réaffirme son soutient total aux salarié-es.


10ème jour de lutte chez les gilets jaunes à Montélimar

indexMalgré une météo catastrophique, la détermination des gilets jaunes sur Montélimar ne faiblit pas. Plusieurs milliers de personnes sont mobilisées, de jour comme de nuit, tournant au gré des disponibilités de chacun. Nos actions quotidiennes ont toutes l’objectif de dénoncer la politique injuste et destructrice de Macron, ne servant que les plus riches et nous condamnant à la précarité.