FN : Affrontements entre rapaces

2048x1536-fit_louis-aliot-florian-philippot-dos-marine-pen-parlement-europeen-decembre-2015Les lendemains de défaite à la présidentielle sont tendus au sein du FN. Ayant tout misé sur la candidature de Marine Le Pen (qui n’aura servi qu’à faciliter l’élection de Macron), les cadres du parti avaient masqué leurs divergences politiques. Elles ressortent plus violemment. Le FN a fait beaucoup moins bien que lors des scrutins des années précédentes. Même s’il a gardé un score élevé, principalement grâce au vote dans les campagnes, il a largement reculé dans les villes ouvrières. Le FN ne devait sa réussite électorale qu’à l’absence d’une opposition réellement combative à la gauche du PS et tournée vers les travailleurs, les jeunes et les milieux populaires. Article publié dans l’Egalité 185

100 ans de la Révolution Russe de 1917 III/IV : Pendant l’été, la contre-révolution et les bolcheviques s’organisent

Les 3 et 4 juillet 1917, des manifestatsions monstre ont lieu à Petrograd contre le gouvernement provisoire qui refue de satisfaire les revendications des travailleurs. Prématurées, ces manifestations sont réprimées dans le sang. Trotsky est emprisonné, Lénine exilé. La contre-révolution relève la tête.

Les 3 et 4 juillet 1917, des manifestatsions monstre ont lieu à Petrograd contre le gouvernement provisoire qui refue de satisfaire les revendications des travailleurs. Prématurées, ces manifestations sont réprimées dans le sang. Trotsky est emprisonné, Lénine exilé. La contre-révolution relève la tête.

Après le renversement du Tsar en février et l’instauration d’un gouvernement provisoire pour le remplacer, la lutte pour le pouvoir continue entre la classe ouvrière et les forces de la bourgeoisie. Le premier Congrès des soviets a lieu le 3 juin 1917. Les bolcheviques y étaient alors minoritaires. Les socialistes-révolutionnaires (SR) et les mencheviks refusèrent la journée de 8h, revendication des ouvriers essentielle dans la révolution, sous prétexte de la guerre. Ils se compromirent tous aux yeux des masses.

Fusion à très haut risque dans le groupe Areva

2013-05-29_Greve-salaries-Tricastin_panneau-Areva_dangerLa fusion-absorption par la société STMI des entités Polinorsud / MSIS Assistance / Amalis fr toutes filiales du groupe AREVA sera lourde de conséquence. Cette énième réorganisation en marche est menée au pas de charge par le groupe Areva.
Cette course aveugle à la rentabilité, compétitivité économique imposée par Bruxelles, nous fait craindre le pire. La filière nucléaire est aux abois. Les rapports annuels de l’ASN et IRSN sur le niveau de sûreté des installations en attestent, avec l’angoisse qu’un accident nucléaire majeur se déroule sur le territoire. Les craintes matérielles pour l’EPR de Flamanville « cuve-couvercle » demeurent, avec la falsification de documents qualité sur de gros composants installés sur le parc.

Stoppons Macron et sa politique pour les riches. Tous en lutte le 10 octobre!

1200x768_manifestation-21-septembre-paris-contre-reforme-code-travailLa lutte contre Macron a déjà commencé avec des grèves et des manifestations en septembre. mais aussi la lutte à l’Université de Rouen, les grèves dans les collèges contre les suppression d’emplois (3500 enfant handicapés n’ont plus d’auxiliaire de vie scolaire pour les aider !). Avec la nouvelle loi « travail », les baisses d’APL, les privatisations programmées, tout le monde sera touché. Il faut donc construire une lutte de masse, unissant les étudiants, les lycéens, les travailleurs,… Tract distribué pour le 10 octobre

Catalogne. Après la grève générale, à bas le gouvernement de Rajoy !

People gather near the old university of Barcelona, two days after the banned independence referendum in Barcelona, Spain October 3, 2017. REUTERS/Yves Herman

Manifestation monstre à Barcelone lors de la grève générale du 3 octobre 2017. Photo Yves Herman

Continuer la lutte jusqu’à la république socialiste catalane ! Le 3 octobre, la Catalogne a connu une journée historique alors que des millions de travailleurs, de jeunes et de citoyens paralysaient les entreprises, les transports, l’enseignement et l’administration. Ils sont descendus dans les rues pour protester contre la brutale répression policière du 1er octobre et contre les menaces d’une violence accrue contre le peuple catalan de la part du Premier ministre espagnol Rajoy et du Partido Popular (PP).

Déclaration d’Izquierda Revolucionaria (organisation-sœur de la Gauche Révolutionnaire dans l’Etat espagnol); 4 octobre

Explosion des Verts et du PS, incertitude pour le PCF

À force de s’adapter au capitalisme, le PS a fait les pires contre-réformes de ces 30 dernières années

À force de s’adapter au capitalisme, le PS a fait les pires contre-réformes de ces 30 dernières années

L’écroulement complet du PS est un complet désaveu de leur politique, et de leurs méthodes et combines. De 280 députés en 2012, ils sont passés à 30 en juin dernier, dont certains uniquement grâce à la bienveillance du mouvement de Macron, LREM, qui n’a pas présenté de candidat en face d’eux. Quant aux Verts, ils ne devaient leurs sièges qu’à leurs petits arrangements avec le PS. De 17 députés, il en reste un seul, et encore, là aussi c’est parce que LREM n’a pas présenté de candidat en face de lui. Article publié dans l’Egalité 185