Le gouvernement capitaliste et raciste de Macron se sert de l’antisémitisme

manar-05648180015507345083D’après un rapport publié par Édouard Philippe en novembre dernier, les actes commis contre les juifs en raison de leur confession ont augmenté de 74 % au cours de l’année 2017-2018. Le gouvernement a décrit ce phénomène comme une « explosion ». Mais quand on examine de plus près les chiffres de ces actes intolérables au cours des années 2000, on se rend compte que le taux actuel est très bas par rapport aux années 2014-2015. Il a été plus élevé 9 fois sur les 19 dernières années.

Finalement, les chiffres témoignent plus d’une déplorable permanence des actes antisémites. Et ce chiffre est d’autant plus trompeur que ces dernières années, les individus sont plus enclins à porter plainte et dénoncer ces actes sur les réseaux sociaux.

Article publié dans l’Egalité 194

Algérie: Femmes, jeunes, peuples Amazigh… tous prennent leur place dans le mouvement.

p2 algérieLa multitude de soulèvements, rassemblements est une révolte de la part du peuple algérien contre le 5ème mandat voulu par Bouteflika en Algérie. Grâce aux réseaux sociaux, les manifestations pacifiques ont été organisées aux quatre coins du pays, de Béjaïa à Oran, d’Alger à Tamanrasset.

La jeunesse y a été présente en grande majorité, partant des enfants accompagnées par leurs parents aux étudiants universitaires brandissant ainsi les drapeaux algérien et amazigh pour symboliser l’union d’un seul peuple.

Une manifestation estudiantine massive a été organisée le 26 février dans tout le pays, et désormais, chaque mardi, il y a la grève dans toutes les universités du pays. La jeunesse s’est levée et révoltée contre ce régime corrompu qui bloque son avenir.

Sauvons notre planète du capitalisme

54798019_307315043287617_383269008750673920_nLe climat, l’environnement, la pollution, c’est notre vie et notre avenir et ce n’est pas Macron et sa politique au service des ultra-riches qui va arranger les choses. La grève internationale étudiante et lycéenne du 15 mars, les mouvements « vendredi pour le futur » lancés par Greta Thunberg, touchent deux points clés pour changer les choses : c’est la grève de masse et la lutte doit être mondiale.
Toutes et tous ensemble, jeunes, travailleurs, gilets jaunes, retraités, chômeurs… nous devons lutter contre ce système où le profit l’emporte sur notre survie.

Tract distribué aux manifestations

Tous et toutes unis et en lutte pour dégager Macron ! Il faut une grève générale

P1 gj revendicationsLe mouvement des Gilets Jaunes a permis de révéler une vraie révolte contre Macron et toute sa société réservée aux riches. Cela a ouvert une véritable brèche pour changer la société. Cela a permis que de nombreux travailleurs commencent à entrer en lutte. Cela a ébranlé le gouvernement, mis la panique dans les médias au service du capitalisme. Macron a dû lâcher un peu, multiplier les manœuvres comme avec le soi-disant « grand débat ». Mais on voit bien que cela n’est pas suffisant pour réellement mieux vivre.

Article publié dans l’Egalité 194

La lutte contre le réchauffement climatique est une lutte contre le capitalisme!

p7 manif londres

Manifestation des lycéens à Londres

Le réchauffement climatique est une urgence mondiale, avec des conséquences multiples. On s’attend notamment à une importante montée des eaux qui impactera des populations situées à des milliers de kilomètres des glaciers en fonte. Si rien n’est fait, des îles et des archipels comme la Polynésie ou les Maldives vont être totalement engloutis par les océans. Tout comme de grandes villes comme Miami, Tokyo ou encore Amsterdam.

 

 

Le capitalisme fait chauffer le climat!

p8 manif climatEngager une transformation pour changer de système est urgent : le capitalisme basé sur l’accaparement des moyens de production et sur leur propriété privée implique une logique de court terme : le profit via l’exploitation des Hommes et des ressources naturelles ! Or, selon le discours politique actuel, nos problèmes seront résolus grâce au développement de nouvelles productions : énergies vertes, voitures électriques, objets recyclés…

Article publié dans l’Egalité 194