Les travailleurs sans-papiers de Chronopost Alfortville en grève pour leur droits !

piquet chronopost 12 juilletDepuis le 11 juin, une quarantaine de travailleurs sans-papiers des centres Chronopost Alfortville (94) et Chilly-Mazarin (91) sont en grève. Ils luttent pour leur régularisation et celle des nombreux sans-papiers de leur Collectif des Travailleurs Sans-Papiers de Vitry-sur-Seine (CTSPV 94), soit presque 800 personnes. Les grévistes dénoncent les magouilles du groupe Chronopost et des boites d’intérim complices de leur surexploitation et de leurs conditions de travail des plus précaires, dont voici quelques exemples :

Les travailleurs sans-papiers ne sont pas reconnus comme des employés officiels, ils n’ont donc pas de badges et doivent attendre devant la grille du centre de tri qu’un employé reconnu embauche pour entrer avec lui. Ils effectuent des mi-temps, débutent vers 4h du matin, parfois plus tôt, jusqu’à 7h30 et attendent parfois sur place jusqu’à midi pour reprendre une mission sans que cette attente, ni aucune heure sup, ne soient payées. Ils subissent la pression des chefs et des cadences infernales pour 600 € par mois.

Les femmes de ménage des toilettes des gares parisiennes en colère

toilettes-gare-sncf-paris-greve-1-854x641La SNCF est championne pour sous-traiter le travail et le rendre inhumain ! Au minimum 3 boites de nettoyage différentes dans chaque gare parisienne pour astiquer en silence ! Sous-traiter c’est un bon plan pour casser une éventuelle solidarité, et appliquer tranquillement des conditions de travail dingues.

2THELOO emploie principalement des femmes de ménage pour nettoyer les toilettes. Ces courageuses doivent astiquer, subir des horaires impossibles (la nuit, les jours fériés et à l’aube), sans être payées décemment (salaire minimum avec zéro prime de dimanche, de férié, de nuit…), faire l’hôtesse d’accueil, et tout cela avec le sourire !

Macron déclare la guerre au système de retraites !

metro_boulot_caveauLe gouvernement poursuit sa contre-révolution sociale : contre-réformes dans l’éducation, l’assurance chômage, privatisation des Aéroports de Paris et des barrages hydro-électriques… Tout ce qu’ils touchent devient or pour les gros actionnaires. La prochaine grosse contre-réforme, celle des retraites, est en train d’être annoncée. Elle prévoit de supprimer le système actuel pour le remplacer par un système « chacun pour soi ». Actuellement, tous les travailleurs cotisent pour tous les retraités à travers un système solidaire. Avec la réforme du gouvernement, chacun devra gagner des points. Plus on travaille et plus on gagne, alors plus on aura de points. Autant dire que ce sera un système qui favorisera encore une fois les plus riches et que l’écrasante majorité des travailleurs, les femmes, les précaires, les bas salaires, auront moins de points et devront travailler plus longtemps (64 ans et au-delà).

Bacheliers et déjà sur les rails du capitalisme !

Pub CIC bachelierSur les rails mais pas forcément tous en première classe ! 160€ pour les mentions très bien mais seulement 40€ pour une mention assez bien, rien sans mention ! Voilà ce que certaines banques réservent aux bacheliers sur «un livret d’épargne» !

Au delà de la méthode commerciale, les banques escomptent qu’une fois devenu travailleur, le jeune bachelier avec une mention très bien leur procurera un plus grand bénéfice !

Les banques savent que le capitalisme par l’intermédiaire de l’État, de ses lois et de ses réformes instrumentalise l’école pour assurer et reproduire les inégalités. Elles entendent bien en profiter.

Reprenons la lutte à la rentrée : pour plus d’égalité dans l’école, pour que une éducation gratuite et de qualité pour tous !

Christine

Gilet Jaunes, une détermination exemplaire

gjDébuté à la mi-novembre le mouvement des gilets jaunes a constitué une lutte inédite. La détermination acharnée qu’on y a vue a pu exprimer la colère profonde, la rage de plusieurs millions de personnes qui en ont ras-le-bol de cette dictature des ultra-riches. Qui nous a fait nous rendre compte que nous vivons tous les mêmes galères, la même misère et tout ça à cause des mêmes riches qui ne cherchent qu’à réaliser leurs profits sur notre dos. Que nous n’avions pas besoin d’eux ou des politiciens à leur service pour nous organiser, décider collectivement sur nos ronds-points, avec les moyens du bord, grâce à la solidarité de ceux qui nous soutenaient.

Honk Kong: une première victoire contre le gouvernement pro-Pékin

hong-kong-manifestation-15762c-0@1xFace au plus grand mouvement que Hong Kong ait jamais connu, Carrie Lam, dirigeante de l’exécutif de la « région administrative spéciale » a un peu reculé, suspendant le projet de loi permettant de juger en Chine continentale des délits commis à Hong Kong, véritable moyen d’écraser l’opposition politique. Encouragés par ce succès, ce sont deux millions de personnes qui ont manifesté le 16 juin.