Leur projet : le monde aux riches

P4 LacrymoA l’occasion de la sortie de son livre Et si les salariés se révoltaient, l’économiste libéral de la multinationale Natixis, Patrick Artus, répète sur tous les plateaux que, depuis un certain nombre d’années, la pression au niveau mondial s’est accrue sur les salaires pour maintenir à un niveau acceptable pour les capitalistes un rendement du capital en berne. Partout ? Pas tout à fait… en France l’accroissement des salaires se serait maintenu, contrairement aux USA, en Grande Bretagne, en Allemagne ou au Japon.

Article publié dans l’Egalité 189

Nous sommes coupables de délit de solidarité

P6 migrants

Le 21 avril, une manifestation de plusieurs centaines de personnes a fait fuir les minables du groupe d’extrême droite Génération identitaire qui prétendait vouloir faire la chasse aux migrants en toute illégalité dans le Col de l’Echelle près de Briançon.

Fin 2017, la circulaire Collomb organisait la chasse aux migrants jusque dans les foyers d’accueil d’urgence. La loi « asile et immigration», votée en avril, empire tellement le quotidien des personnes migrantes qu’elle a même été confrontée à une mini-fronde des députés macronistes à l’Assemblée. Cette loi raciste vise à faciliter les expulsions de gens dont le seul crime est de fuir les guerres, la misère, les désastres climatiques. C’est très facile pour le gouvernement, la droite et l’extrême droite de s’acharner sur des gens qui n’ont pas de droits, et peu de moyens de se défendre.

Des nouvelles d’Amazon

Grève chez amazon à Saran en 2015

Grève chez Amazon à Saran en 2015

En avril, ont eu lieu les NAO. Avec l’ombre des 15 jours de grève de 2016 et dans un climat social tendu, après des réunions compliquées en terme d’organisation ainsi que des débrayages spontanés soutenus par la CGT, les négociations ont abouti à une augmentation de 2,2% pour tous les salariés. Nous avons également gagné une prime de 150€ pour le mois de décembre 2018, élargie cette année aux postes supports (service informatique, maintenance) et 3 jours d’absence autorisés sans justificatif. De plus, suite à la signature par les quatre organisations syndicales, cet accord est entré en vigueur au 1er mai. C’est une des meilleures négociations depuis bien longtemps au dire des salariés. Pour autant, au regard des milliards de bénéfice engendrés, cela reste un faible remerciement pour le travail fourni mais cela doit nous encourage à développer le rapport de force.

Par Sabrina

Sauvons notre planète du capitalisme!

P8 plastique«Trente-cinq mille hectares de structures plastifiées où on cultive toute l’année les fruits et légumes qui finissent dans les supermarchés de France, de Grande-Bretagne… On estime à 40 000 le nombre de clandestins et d’ouvriers non déclarés qui travaillent dans le « potager de l’Europe », au sud de l’Espagne. Sous une chaleur étouffante, par des cadences élevées, ils manipulent, souvent sans protection adéquate, des pesticides et des engrais chimiques. » (Arte : les naufragés de la mer de plastique.)

Article publié dans l’Egalité 189

Non aux expulsions à la Zad de Notre-Dame-des-Landes

La zad – zone à défendre – de Notre-Dame des Landes, à 20 km au Nord de Nantes, est née en 2008, suite à un appel à occuper les lieux en soutien aux paysans et aux familles impactées par le projet d’aéroport inutile. En 10 ans, elle s’est organisée comme un village. Tout est autogéré et tout le monde apprend ensemble, les un.e.s des autres. Pas de diplôme, juste du bon sens et de l’entraide.

Ici on mange ce que l’on produit. On l’échange contre des coups de main ou à prix libre au « non marché » du vendredi. Légumes, fruits, pain, légumineuses, aromatiques, tisanes, céréales, produits laitiers, huile, farine. Personne n’a faim et tout le monde a un toit.

Les privatisations.. elles reviennent!

14825706Bruno Le Maire, Ministre de l’Économie et des Finances, a annoncé d’importantes privatisations pour permettre à l’État d’investir dans les technologies de pointe. Ce gouvernement, toujours aussi condescendant vis-à-vis de nos préoccupations quotidiennes, s’apprête à reprendre la dilapidation des quelques entreprises encore publiques.

Article publié dans l‘Egalité 189