Amfis d’été 2018: nous y serons !

P6 GR AMFISDu 23 au 26 août 2018, la France insoumise organise la deuxième édition des « AmFIs » d’été à Marseille. Il s’agit de 4 jours de conférences, de débats, d’échanges sur de nombreux sujets qui traitent de la situation politique en France, mais aussi de questions internationales, de questions politiques de fond.

C’est un bon moment pour aussi échanger sur le mouvement FI et où il en est. Pouvoir se retrouver juste avant la rentrée peut permettre de se préparer pour organiser la mobilisation contre la politique de Macron. La Gauche révolutionnaire sera présente, comme l’an dernier. Retrouvez-nous à notre stand !

Les Sargasses aux Antilles, pas très naturel tout cela

sargassesC’est une infection. Les plages de nombreuses îles des Antilles, mais aussi de Guyane, du Mexique… et parfois vers les côtes africaines (Cap Vert) sont envahies par des tonnes d’algues pourrissantes. Une mer qui se déplace vers le Sud ? La mer des Sargasses, du nom de ces algues brunes qui vivent sans se fixer au sol, est beaucoup plus au Nord. Mais les observations satellites effectuées par une équipe scientifique canadienne a montré qu’en fait les « radeaux » de sargasse se forment désormais dès l’embouchure du fleuve Amazone, au Brésil, nourries par les engrais utilisés dans l’agriculture intensive qui se développe grâce à la déforestation de l’Amazonie. Le réchauffement de l’eau des océans, la modification des trajectoire des courants marins fait le reste : c’est un véritable désastre écologique, sanitaire, social et économique.

L’alternative socialiste comme réponse à la misère du monde capitaliste

SocialismeDans un dictionnaire quelconque vous trouverez le socialisme sous cette définition « doctrine d’organisation sociale qui entend faire prévaloir l’intérêt général sur les intérêts particuliers au moyen d’une organisation concertée ».

Oui, on parle d’« intérêt général » et par là, on entend l’intérêt de tous et toutes. Le socialiste ne distingue pas selon le sexe, le genre, la couleur, la religion, la classe sociale. C’est-à-dire que nous n’avons pas la perspective de créer des micro groupes pour qu’ils s’affrontent entre eux et que chacun accuse les autres de la misère subie, ce qui détourne leur attention sur les vrais coupables : les ultras-riches capitalistes. Nous voulons que chacun d’entre nous puisse s’épanouir en toute sérénité sans se confronter aux discriminations et inégalités.

Article publié dans l’Égalité 190

50e anniversaire de la mort de Martin Luther King, Jr : un héritage révolutionnaire

P1 MLKLe 4 avril 1968, Martin Luther King était abattu d’une balle sur le balcon du Loraine Hotel à Memphis, Tennessee. Cinquante ans plus tard, la radicalité de ses derniers discours résonne avec une acuité particulière au delà des frontières des seuls USA.

Il était venu à Memphis pour soutenir la grève des éboueurs, qui durait depuis deux mois suite à la mort de l’un d’entre eux, tombé dans une benne à ordure, et pour exiger un salaire et des conditions de travail décents. Dans la même période il préparait, avec un front d’organisations pour les droits civiques, une Marche des pauvres (Poor People’s March). Cette campagne pour l’égalité économique s’adressait à tous les américains au-delà des distinctions de couleur et de religion.

Dans le même temps, il s’était opposé à la guerre du Vietnam dans un discours prononcé un an plus tôt, le 4 avril 1967, où il s’attaquait au président Lyndon B. Johnson qui avait promis une guerre contre la pauvreté et le chômage mais dépensait plus d’argent pour la guerre du Vietnam. « Les bombes du Vietnam exploseront chez nous » avait prédit Martin Luther King.

Européennes 2019 : refuser cette Europe des banques et des multinationales

P3 brexit

Cortège du syndicat britannique RMT « Non à l’austérité de l’UE »

L’Union Européenne devait soi-disant amener la prospérité, la paix et la fraternité entre les peuples. Ce n’est pas le cas, et à chaque élection on fait reposer la faute sur les peuples, coupables de replis, « d’europhobie » ou autre maladie car bien évidemment, ni Macron-Merkel, ni leurs prédécesseurs, ne vont remettre en cause leur « modèle européen ». Et pour cause, celui-ci a permis, grâce à la coordination que permet la commission européenne, que les multinationales, les banques, engrangent des milliards grâce aux privatisations, déréglementations, libéralisations…

Les Grecs sont loin de voir le bout du tunnel !

Grece-Athenes-Pauvrete-1-2Tsipras a beau dire que le dernier accord signé ces jours-ci avec les créanciers va sortir le pays de 8 années de galère, ce sera pour les marchés financiers, pas pour la population ! Le quotidien des travailleurs, jeunes, chômeurs, retraités n’est pas près de s’améliorer ! On va le voir dans l’entretien ci- dessous réalisé il y quelques semaines avec Eleni, lors d’une tournée de meetings sur la grève de Mai 68. Eleni Mitsous est membre du Comité exécutif du CIO (Comité pour une Internationale Ouvrière) et de la direction de Xekinima, l’organisation sœur de la Gauche révolutionnaire en Grèce

En janvier 2018, le parlement a voté de nouvelles mesures de casse sociale (amputation massive des retraites et assurances maladies, restriction du droit de grève… pourtant, il n’y a pas de grandes mobilisations comme en 2013 ou 2015 ?