La Gauche Révolutionnaire en congrès

p6 congrès 2C’était la réunion la plus importante de l’année 2019 pour les militants de la Gauche révolutionnaire, un week-end de discussions crucial dans le tumulte de la situation. L’ambiance était très déterminée et combative avec des militants de Montélimar, Marseille, Paris ou Rouen « dopés » par le mouvement des gilets jaunes, les luttes ouvrières et les discussions dans les facs et les lycées.

Article publié dans l’Egalité 195

Les salariés du nettoyage de Pullman Tour Eiffel en lutte pour le départ d’un harceleur

thumbnail_pullman 1M. Tabary, inspecteur de site de la société sous-traitante de propreté, STN TEFID s’est rendu coupable de harcèlement moral et physique sur plusieurs employées travaillant dans l’hôtel Pullman Tour Eiffel. Ce sont insultes racistes, sexistes et chantages que doivent subir bon nombre des salariés, en particulier des travailleuses. Il s’est acharné sur une d’entre elles en refusant de lui appliquer les préconisations du médecin du travail et l’a harcelée jusqu’à obtenir que la STN TEFID engage contre elle une procédure de licenciement.

Élections européennes: Mettons une claque à Macron, votons France Insoumise

p3 carte électoraleDeux ans après son élection, Macron fait face à un mécontentement énorme estimé à 70 %. Pour autant, du côté des gilets jaunes, des travailleuses et des travailleurs qui luttent contre les licenciements, la casse des services publics, des jeunes opposés à la sélection… le vote à opposer à cette politique est indécis. C’est encore l’abstention et l’indécision qui semblent être les plus forts.

52ème congrès, pour une CGT comme instrument de lutte généralisée des travailleurs

52congresNous sommes quelques militant-e-s de la CGT et souhaitons proposer les réflexions suivantes au débat tant du congrès confédéral que pour les semaines suivantes.

Depuis plusieurs mois, la contestation sociale des politiques qui sont menées depuis des décennies et aggravées par Macron et son gouvernement prend de l’ampleur. Cela doit interpeller notre confédération en son 52ème congrès. Il y a bien sûr le mouvement des Gilets Jaunes (composé majoritairement de travailleur-ses et de retraité-e-s), les luttes dans les entreprises et les services publics…

Cette situation a débuté dès 2016. Elle perdure jusqu’à aujourd’hui, car aucune attaque gouvernementale ou patronale ne s’est ralentie. Pas plus que la rapacité des capitalistes à exploiter les travailleur-se-s pour extorquer leurs bénéfices et dividendes. Ces résistances sont la démonstration de la combativité, de la disponibilité pour nos luttes revendicatives. Elle est le signe d’une recherche à la fois des moyens d’exprimer sa colère mais, plus important encore, de solutions pour en finir avec la dégradation sans fin des conditions de vie et de travail.

Non au démantèlement de la santé publique

p5 GrevePersonnelHopital_BaionaMacron dit qu’il n’y aura pas de fermetures d’hôpitaux mais des services continuent d’être fermés avec suppressions de lits et redéploiement de personnel. La colère est grande chez les hospitaliers. Après les 17 services d’urgences de Paris qui ont débuté en avril, puis de Mantes-la-Jolie (78), de Valence (26), c’est au tour des urgences de la Croix-Rousse à Lyon de se mettre en grève.

Article publié dans l’Egalité195

De la colère dans le cathéter!

Mobilisation 26 mars hopital valence + gj 2Suite au « plan de retour à l’équilibre » prévoyant une suppression de 50 postes et de 30 lits à l’hôpital de Valence (26), l’intersyndicale FO, CGT et SUD a appelé les  soignants à se mobiliser le 26 mars dernier. La mobilisation fut une réussite, les soignants ont été rejoint par les Gilets Jaunes venus soutenir la lutte, la grève illimitée des urgences a alors été déclarée. Depuis, les grévistes ont manifesté plusieurs fois devant l’Agence Régionale de Santé pour protester contre la casse de la santé.