Où va la France… Insoumise?

P3 Fi referendum manifMacron poursuit sa contre-révolution sociale et parmi la jeunesse et les travailleurs qui en subissent les conséquences, l’envie d’en découdre reste très forte. Les gilets jaunes et les nombreuses grèves en sont l’expression. Bien que dénonçant et s’opposant à toutes ces politiques, la France Insoumise (FI) peine à retrouver l’enthousiasme qu’elle a suscité lors de la campagne présidentielle de 2017. Pourquoi ? Peut-elle encore corriger le tir et comment ?

Algérie, la lutte va continuer!

p7 cargill

Béjaïa, 29e vendredi, la protestation commence à reprendre son ampleur au début de cette rentrée sociale et scolaire. Elle a résisté aux chaleurs brûlantes de l’été et aux manoeuvres du pouvoir. Le peuple a prouvé qu’il a brisé le mur de la peur et ne s’arrête jamais dans la voie de son émancipation. Les manifestants ont crié haut et fort « Non aux élections, non au dialogue » avec cette bande de mafia qui a séquestré et opprimé tant de militants et activistes. Ils se sont attachés à leur revendication principale et radicale : « système dégage ». Yidir

Après la période estivale, la discussion sur les tâches du mouvement à la rentrée sont primordiales pour poser réellement la question d’un changement du pouvoir. Chaque mardi les étudiants sortent dans la rue et chaque vendredi le peuple nationalement mais cela ne va pas suffire.

Le vendredi 19 juillet, 22ème semaine de manifestations, l’optimisme et la détermination étaient présentes, les manifestants scandaient « nous allons gagner la coupe d’Afrique et dégager ce système ». Si la première partie du slogan a été réalisée, place à la détermination pour réaliser la 2ème partie ! Ce système ne peut pas être réformé de l’intérieur avec les mêmes corrompus. Lors de la remise de la coupe d’Afrique à l’équipe nationale au stade le vendredi soir au Caire, nous avons vu que Gaid Salah, chef de l’armée, a fait office de chef d’État…

Article publié dans l’Egalité 197

Lubrizol : exigeons la vérité, capitalistes coupables et préfet complice!

72260713_934089606949952_6763570783840108544_nChaque jour aura donc amené son lot de nouvelles scandaleuses depuis la catastrophe de jeudi 26 septembre. Non seulement le propriétaire de Lubrizol, le capitaliste Warren Buffet, 3ème fortune mondiale, doit payer, mais les incompétents qui ont mis nos vies en danger doivent dégager !

Les nouveaux éléments rendus publics sont d’autant plus insupportables que le préfet tout comme l’ensemble des ministres qui sont venus les uns après les autres ont passé leur temps à baratiner, à dire que ce n’était pas dangereux ou que tout était sous contrôle quand nos nez, nos poumons et nos yeux nous disaient le contraire et que tout cela a été confirmé par les découvertes successives. Sans parler évidemment de ces produits toxiques qu’on ne sent pas, qu’on ne voit pas.

La dernière en date, c’est la révélation qu’une partie des produits de Lubrizol était stockée dans l’entrepôt d’une entreprise voisine, Normandie Logistique, sans que celle-ci n’ait le classement Seveso ni aucun équipement de sécurité. La direction de Lubrizol se fout de nous en portant plainte contre X alors que c’est elle même qui a créé les conditions d’une telle catastrophe et pour un unique motif : engranger plus de profits.

Téléchargez le dernier tract de la Gauche Révolutionnaire sur Lubrizol

Non à l’invasion du Rojava par l’armée turque !

Rassemblement en solidarité et en défense du Rojava, à Rouen, mercredi 9 octobre

Rassemblement en solidarité et en défense du Rojava, à Rouen, mercredi 9 octobre

Suite à l’annonce de Trump de retirer les troupes US de Syrie, Erdoğan a déclenché le début d’une offensive contre la milice kurde YPG pour envahir le Rojava.

En réalité, ce sont des milliers de jeunes militaires turcs qui sont envoyés à la guerre pour les seuls bénéfices du président-dictateur Erdoğan. Ils seront accompagnés de dizaines de milliers de combattants issus de groupes pour certains djihadistes venus continuer leur massacre de la population notamment yézidie, kurde, syriaque et arabe.

C’est cette même région dont Daesh a été chassé par les forces démocratiques syriennes (FDS), organisées autour des Unités de défense du peuple YPG et YPJ. Ce sont ces forces-là que Erdoğan veut éliminer.

Révolte en Équateur

Manifestants-Quito-8-octobre-2019-veille-grande-manifestation-contre-hausse-sprix-carburant-decidee-gouvernement_0_729_485Face aux manifestations massives en Équateur, le gouvernement de Lenín Moreno a été poussé à déclarer un « état d’exception » dans tout le pays – une mesure répressive juste en-dessous de l’état d’urgence. Aujourd’hui, le gouvernement de Lenín Moreno a été contraint de fuir et d’abandonner les bâtiments du gouvernement, à Quito, la capitale, et de déménager dans la ville de Guayaquil.

Les travailleurs, notamment ceux des transports, les organisations indigènes et les étudiants ont appelé à des mobilisations de masse pour arrêter le « paquetazo » néolibéral que Moreno a tenté d’imposer. Cet ensemble de mesures causerait une augmentation du prix des carburants et une série de « réformes » (des attaques) sur les droits des travailleurs et les conditions de travail. Une grande manifestation de populations indigènes et de travailleurs ruraux se déroule depuis mardi dans la capitale.

L’origine de l’oppression des femmes

p6 femmesChaque année, lors du dernier weekend avant la rentrée, la Gauche révolutionnaire organise des « journées d’étude ». L’un des sujets centraux cette année était l’étude de l’origine de l’oppression des femmes et de là, la lutte pour en finir avec les causes de celle-ci et construire une société qui établisse une égalité entre toutes et tous.

Beaucoup de mouvements qui se disent « féministes » considèrent que l’oppression des femmes a toujours existé. Ils en arrivent donc souvent à imputer cette oppression aux hommes, du fait de différences biologiques ou autres qui leur aurait donné un statut social supérieur. En réalité les données anthropologiques et historiques tendent à prouver que les femmes n’ont pas toujours été opprimées et que l’apparition d’un statut social inférieur pour les femmes coïncide avec le développement de la société divisée en classes.