Le mouvement des Gilets jaunes a montré la faiblesse de Macron. C’est le moment pour lutter tous ensemble!

P3 1er dec rouenMacron n’arrive pas à éteindre l’incendie qu’il a pourtant lui même déclenché. Chaque semaine depuis le 17 novembre, des actions et manifestations massives des gilets jaunes ont lieu partout. Et pas seulement là où quelques vitrines cassées font le jeu des médias du système. Dans des centaines de lieux, les travailleurs et les retraités qui composent l’écrasante majorité du mouvement se retrouvent, discutent, réaffirment leur fraternité et leur solidarité. Et à chaque fois, ils rappellent ce qui est au cœur des constats du mouvement : le trop bas niveau de vie, la démocratie qui n’existe pas, les privilèges des riches… Un tel mouvement est un encouragement pour entrer toutes et tous en lutte contre la politique de Macron mais aussi contre le grand patronat, pour arracher des augmentations de salaire et de meilleures conditions de travail.

Article publié dans l’Egalité 194

Un congrès riche dans une situation explosive, voire révolutionnaire

p6 grsudestLa crise du capitalisme a aggravé l’offensive de la classe dirigeante contre la classe des travailleurs. La bourgeoisie n’a aucune solution pour maintenir à la fois ses taux de profit et contenter les travailleurs pour éviter des révoltes. L’humanité se trouve dans une crise historique qui ne peut avoir comme issue que la révolution !

Mais une révolution ne surgit jamais d’un seul coup. Elle est précédée d’une série de convulsions qui permettent à la classe ouvrière de sentir sa force, de tirer des conclusions et de développer les outils qui la conduiront à renverser le pouvoir.

L’affaire Benalla et le système Macron

Le système Macron illustré : l’impunité pour les copains, la matraque pour les adversaires et ennemis

Le système Macron illustré : l’impunité pour les copains, la matraque pour les adversaires et ennemis

Macron et son gouvernement, on avait compris, jouent dans la cour des plus riches de ce monde. Les affaires Benalla, France Insoumise et Mediapart, révèlent son visage magouilleur. Ils essaient péniblement de continuer à nous prendre pour des imbéciles. Si on regarde bien, Benalla, très proche de Macron, réussit à cumuler des avantages complètement hallucinants.

Le début des affaires a été dévoilé en juillet. Mais au fur et à mesure on apprend qu’en plus d’avoir tabassé des manifestants et de s’être trimballé partout avec une arme à feu sans permis, il a utilisé des passeports diplomatiques auxquels il n’avait absolument pas droit. Il a ainsi rencontré des chefs d’États et personnalités au Tchad et ailleurs pour son compte alors qu’il était en fonction à l’Élysée. Des syndicalistes se sont déjà fait virer pour bien moins que ça ! En plus, il se tire scandaleusement bien de son pétrin. Il a passé une semaine en prison pour ne pas avoir respecté le contrôle judiciaire mais est ressorti libre.

Article publié dans l’Egalité 194

Algérie : le peuple se mobilise

Dessin A MedjaniL’Algérie est gagnée, d’Est en Ouest et du Sud au Nord, et depuis ce mois de février par un bouillonnement social inouï. Des millions de personnes sont descendues dans les rues, femmes et hommes de tous âges, tous pour scander : « Boutef (BOUTEFLIKA) dégage », « système dégage »,etc. Le mouvement commence à prendre de plus en plus d’ampleur et gagne plusieurs tranches de la société. En parallèle il est de plus en plus structuré et organisé.

Le grand baratin national

C'est dans la grande salle des fêtes de l'hôtel de ville que se sont tenues les plénières. L'occasion de placer les enjeux du Grand Débat.

Avec le mouvement des gilets jaunes, la colère immense dans le pays et une cote de popularité au plus bas, Macron a décidé de lancer le « grand débat national ». Sous prétexte de vouloir écouter les revendications de la population, c’est en réalité un moyen pour essayer de noyer les revendications des gilets jaunes ou de montrer qu’elles seraient minoritaires. Dès le départ, personne n’a été dupe quand Macron a fixé les sujets à l’avance : la fiscalité et les dépenses publiques, l’organisation de l’État, des services publics, la transition écologique, la démocratie et la citoyenneté. Hors de question de parler des salaires, de l’ISF, etc. pourtant au cœur des mobilisations. Tous ceux qui ont pu aller dans les débats organisés par certaines mairies ont pu voir que les animateurs pro-Macron laissaient peu de place au débat et que les questions ou les travaux étaient déjà préparés à l’avance. Même quand Macron a rencontré directement des lycéens, ils étaient priés par ses services de se taire s’ils n’étaient pas d’accord…

Article publié dans l’Egalité 194

Le gouvernement capitaliste et raciste de Macron se sert de l’antisémitisme

manar-05648180015507345083D’après un rapport publié par Édouard Philippe en novembre dernier, les actes commis contre les juifs en raison de leur confession ont augmenté de 74 % au cours de l’année 2017-2018. Le gouvernement a décrit ce phénomène comme une « explosion ». Mais quand on examine de plus près les chiffres de ces actes intolérables au cours des années 2000, on se rend compte que le taux actuel est très bas par rapport aux années 2014-2015. Il a été plus élevé 9 fois sur les 19 dernières années.

Finalement, les chiffres témoignent plus d’une déplorable permanence des actes antisémites. Et ce chiffre est d’autant plus trompeur que ces dernières années, les individus sont plus enclins à porter plainte et dénoncer ces actes sur les réseaux sociaux.

Article publié dans l’Egalité 194