Nous avons besoin d’un mouvement d’ensemble pour bloquer les plans de Macron

Manif Paris 22 mars

Manifestation du 22 mars 2018 à Paris

Macron est de plus en plus contesté. Sa politique n’a le soutien de personne sauf dans les médias où les journalistes serviteurs du système passent en boucle leurs discours contre les « méchants grévistes ». Mais il n’y a plus qu’eux, le vent a tourné grâce à la grève des cheminots, à la lutte des étduiant-e-s, à la résistance de Notre dame des Landes. Et les grèves comme celles des travailleurs de Carrefour, des maisons de retraites, des hôpitaux, montrent que c’est par millions que nous n’allons plus nous laisser faire. Il faut maintenant que nous unifions toutes nos luttes !

Il est bien clair pour une majorité de la population que Macron n’est que le président des ultra-riches, à qui il a fait des milliards de cadeaux en baisse d’impôt. Sa politique vise à réserver les droits, les richesses, de la société, à une minorité ultra-privilégiée.

Bosser gratos une journée de plus ?

imagesMacron et Agnès Buzyn, la Ministre de la Santé, ont annoncé « réfléchir » à mettre en place une deuxième journée où on travaillerait sans être payé ou qu’on devrait rattraper, comme le lundi de pentecôte. Pour la blague, cette nouvelle journée de « solidarité », servirait à financer l’aide aux personnes handicapées et aussi aux plus âgés… vous savez, ceux-là même que Macron et sa clique viennent de dépouiller, les premiers d’une baisse voire d’une suppression de leur allocation AAH pour près de 25 % d’entre eux (celles et ceux qui vivent en couple), les seconds d’une augmentation de la CSG qui a fait baisser leurs pensions de retraite de 25 € par mois (oui mais seulement pour les privilégiés qui gagnent plus de 1200 € brut par mois, les richards !).

54 jours de grève pour les nettoyeurs du site EDF à Nanterre

p14_Greve-nettoyage-la-providence-EDF-Nanterre_C_LO_resultatDepuis le 22 février, dix travailleurs de l’entreprise de nettoyage sous-traitante La Providence sont en grève sur leur site EDF de Nanterre-Préfecture. Les travailleurs demandent la fin des temps partiels imposés : assez de travailler 14,5 heures ou 20 heures par semaine ; la fin des salaires de misère avec un treizième mois et des augmentations de qualification : avec 20, 28 ans d’ancienneté, pas un iota d’avancée sur les grilles !

Lactalis : le lait vicié remis en vente !

P4-5 Lactalis légende - Mobilisation de la Confédération paysanne le 22 février pour exiger l'ouverture des livres de compte de LactalisLe directeur qualité de Carrefour a avoué avoir remis en vente du lait maternel pourtant annoncé comme devant être retiré de la vente à cause d’une contamination à la salmonelle. Cette bactérie est bien connue parmi les premières causes d’infection alimentaire collective et dans ce cas précis, 38 nouveaux nés ont été contaminés, frôlant la mort.
Non seulement Lactalis savait, tout comme Carrefour et Auchan, et ils ont refusé d’informer les clients. C’est ce que révèle la commission d’enquête, montrant aussi que Lactalis a caché depuis 10 ans plusieurs rapports d’analyse montrant la présence de la bactérie dans l’usine de production.

Sélection à l’université, casse de la SNCF, de l’éducation… Bloquons les plans de Macron. Grève et Manifestation jeudi 19 avril

Manifestation à Marseille le 14 avril ''stoppons Macron''

Manifestation à Marseille le 14 avril  »stoppons Macron »

Macron nous attaque toutes et tous :Universités, cheminots, personnel de la Santé, chômeurs, retraités, lycéens, travailleurs du privé… Mais la lutte se développe. De plus en plus de monde voit bien que Macron ne sert que les ultra-riches et va détruire les services publics comme l’Université, la Santé… En rejoignant toutes et tous la lutte, on peut construire un mouvement de masse et bloquer les plans de Macron !Les projets de Macron n’ont aucun soutien dans la population : pire encore, ce sont des commandos d’extrême droite qui viennent soutenir sa politique en attaquant les étudiants en lutte : à Montpellier, Lille et même Rouen.Les seuls arguments de Macron, c’est d’en-voyer les CRS sur les étudiants, ou sur le site de Notre Dame des Landes (la «ZAD») alors que les gens ne faisaient que construire pacifiquement des fermes biologiques, projets certainement très dangereux… La violence, elle vient bien du gouvernement !…Tract pour le 19 avril

La lutte se poursuit à la fac de Rouen

thumbnail_Amphi T 400 en AGFace à la mise en place brutale et autoritaire d’une sélection profondément injuste, les étudiants de nombreuses facs ont organisé des Assemblées générales, des actions et des manifestations. À la fac de Rouen aussi les étudiants s’organisent !

Les étudiants occupent à présent un bâtiment entier. Une « université populaire » a été formée avec le soutien d’enseignants et de personnels de l’université. N’importe qui peut alors proposer un atelier, un débat ou une conférence au comité de mobilisation qui s’occupe de la caisse de grève et de l’approvisionnement du bâtiment en vivres. Évidemment toutes et tous peuvent assister aux ateliers et activités proposés.