Grève reconductible aux Talcs de Luzenac en Ariège

talcs luzenac ariege

Grève aux Talcs de Luzenac en Ariège

À l’appel de l’intersyndicale CGT/ FO, ce mercredi 21 juin, cela fait six jours que près de 200 salariés des talcs de Luzenac sont en grève. Cette plus grande carrière de talc à ciel ouvert d’Europe est dirigée par la multinationale Imerys qui fait des profits fabuleux. Aussi les salariés réclament-ils leur dû : leur prime d’intéressement Ils sont très déterminés.

Les travailleurs-ses du Campanile Tour Eiffel en grève et déterminés

19212823_10155283734571542_1896815624_o

Rassemblement des grévistes le 16 juin 2017 devant le siège de Louvre Hotels

Les travailleurs-ses du Campanile Tour Eiffel, après leur grève victorieuse de l’année dernière pour un treizième mois qui a été généralisé à toutes les filiales, veulent son application à 100% en 2017 et non en 2020. La grève a démarré le 16 mai 2017 et ils sont toujours en grève face au refus de la direction de Louvre Hotels Group de les recevoir.

Élections législatives : victoire sans soutien réel pour Macron au 1er tour

18739907_1977536989142401_1589496463386871725_nC’est un putsch électoral réussi pour Macron. Après avoir été élu président sans difficulté grâce à la présence de Marine Le Pen au second tour de la présidentielle, Macron a donc réussi à faire de ces élections législatives une simple confirmation de sa tactique, sans recueillir plus de soutien pour sa politique que lors de la présidentielle.

Une grande majorité des électeurs se sent complètement méprisée, à juste titre, et seuls 48,7% des inscrits ont été voter, la plus basse participation jamais enregistrée pour ce qui est censé s’appeler la « représentation nationale ».

Royaume-Uni. Après ces élections, May et les conservateurs doivent être dégagés!

1.elec_« Theresa DésarMay », « Un pari raté » – voilà les titres à la une des torchons de droite que sont le Sun et le Daily Mail, qui avaient pourtant passé toute la campagne électorale à balancer une attaque après l’autre contre le chef du parti travailliste Jeremy Corbyn dans le vain espoir d’obtenir une victoire éclatante pour le Parti conservateur.

Le jour où a été annoncée la tenue d’élections générales anticipées (élections législatives qui donnent généralement lieu à la nomination d’un nouveau chef de gouvernement), le Socialist Party, section du Comité pour une Internationale Ouvrière en Angleterre et au Pays de Galles, avait déclaré ceci : « Si Corbyn se présente avec un programme clairement socialiste, notamment au sujet d’un Brexit favorable aux intérêts des travailleurs et des classes moyennes, il peut remporter cette élection ».

Poursuivre la dynamique des 7 millions de voix de Mélenchon aux présidentielles Construisons une gauche de combat contre Macron !

Affiche_Legislative_NationalMacron, soi-disant nouveau, ça ressemble quand même beaucoup aux années précédentes. Un ministre, Ferrand, impliqué dans une magouille financière, une nouvelle loi « travail » qui sera passée à coup de vote bloqué à l’Assemblée nationale (comme le 49-3 mais là ça s’appellera « ordonnances »), l’augmentation des cotisations sociales pour les retraités avec une perte de centaines d’euros par an… Mais les riches sont tranquilles : les gros actionnaires verront leurs impôts diminuer. C’est la politique d’un président des riches, des banques, et des multinationales. On ne va pas se laisser faire, il faut préparer une riposte tous ensemble. Et dès maintenant, ne pas permettre à Macron d’avoir une majorité à l’Assemblée en élisant le maximum de députés d’une véritable opposition de gauche qui défende les intérêts des jeunes, des travailleurs, des retraités.

Tract distribué dans la campagne législative à télécharger en PDF ici

Aux législatives, affaiblir Macron et le FN, donner une voix aux travailleurs et aux jeunes

6917100_40e7164b0d88361c18ce559ff5b50d04aad50eb8_1000x625

La France Insoumise lors du 1er Mai à Paris

Même si on n’a pas connu de « cohabitation » (un président issu d’un parti d’opposition et un premier ministre issu du parti majoritaire à l’assemblée) depuis 2002, il n’est pas impossible que cela se reproduise. Macron a été élu sans enthousiasme ni soutien. Les premiers sondages montrent que son mouvement n’aura pas une majorité à l’assemblée nationale. Le renouvellement de la politique qu’il prétend incarner sent déjà un peu le moisi. Des gens comme Valls sont susceptibles d’être investis par « En Marche », comme des dizaines d’autres députés sortant PS ou LR.   Article publié dans l’Egalité 183