Non à la fermeture du CAO d’Allex. La solidarité n’est pas un délit, c’est une nécessité !

870x489_860_870x489_chateau_de_pergaud_fgSamedi 16 juin, à 14h, une manifestation est organisée devant la mairie d’Allex, un petit village drômois, contre la fermeture du Centre d’Accueil et d’Orientation pour les migrants.
La structure avait été ouverte il y a deux ans, lors du démantèlement du camp de Calais, dans des conditions difficiles. Le FN et l’extrême droite avaient mobilisé pour tenter d’empêcher sa création et c’est seulement grâce à la mobilisation active de centaines de militants que la solidarité a pu s’exprimer et que l’ouverture s’est concrétisée.
Le maire est toujours opposé au CAO sur la commune d’Allex et le préfet de la Drôme invoque des raisons budgétaires trop lourdes pour maintenir le centre ouvert. C’est du pipo ! Leur opposition vient en réalité du fait que l’association gestionnaire du CAO venait d’être en capacité d’acheter les locaux et donc de pérenniser à long terme l’activité d’entraide.
La Gauche Révolutionnaire sera présente avec ce tract et appelle largement à venir manifester ! »:

Une belle victoire pour l’Hôpital du Rouvray !

dav

Manifestation des grévistes du Centre Hospitalier du Rouvray

En grève depuis le 22 mars, les soignants (infirmier-e-s, aide-soigant-e-s, ambulanciers) et de nombreux autres personnels du Centre Hospitalier du Rouvray (CHR, l’hôpital psychiatrique), près de Rouen, viennent de remporter une belle victoire. Plus de 30 postes, la création de nouvelles unités, maintien de celles existantes… Ce n’est pas encore tout ce qu’il faudrait, loin de là, les grévistes et l’intersyndicale demandaient 52 postes, mais c’est une énorme avancée, et surtout gagnée par la lutte, fièrement grâce à la mobilisation de centaines de salariés.

La situation n’était plus tenable : des adolescents mis, sous médicament, avec les adultes, du harcèlement managérial, des patients mis sur des lits de camp… La dégradation du service public et des conditions de travail devenait absolument insupportable.

C’est un ras le bol général de toute l’équipe de santé qui s’est exprimé. Certains, par exemple un médecin psychiatre a dit combien il en avait marre, qu’il n’en pouvait plus de cette «ambiance de merde» qui règne. Harcelé, il a quitté l’hôpital. Les témoignages de soignants se succédaient dans les très nombreuses interviews qui, grâce à la lutte, ont commencé à circuler partout. La ténacité des personnels, la tenue d’assemblée générale chaque jour au plus fort de la lutte et certaines particulièrement massive, ont permis de mettre sur la place publique le véritable scandale : une gestion inhumaine d’un service public fondamental.

Italie. Le ‘‘gouvernement du changement’’ est né

Giuseppe Conte

Trois mois après les élections générales du 4 mars, l’Italie a de nouveau un gouvernement. Le 1er juin, la naissance du gouvernement vert-jaune a officiellement été annoncée par l’avocat Giuseppe Conte et les deux vice-premiers ministres – le chef politique du Mouvement des cinq étoiles (M5S) Luigi di Maio et le secrétaire de La Lega, Matteo Salvini. Le vote de confiance dans ce nouvel exécutif devrait avoir lieu au cours des prochains jours au Sénat et à la Chambre des députés. C’est, à quelques exceptions près, le même gouvernement que celui qui été rejeté la semaine dernière par le président de la république, Sergio Mattarella.

Par Giuliano Brunetti, Resistenze Internazionale (section italienne du Comité pour une Internationale Ouvrière)

Le refus du président de nommer Paolo Savona au poste de ministre des finances a été écarté par ce dernier, qui a accepté de faire partie du gouvernement en tant que ministre sans portefeuille aux affaires européennes. La position délicate de ministre des finances sera reprise par le professeur Giovanni Tria, un eurosceptique, très proche de la Lega et nommé sur l’avis du même Savona.

C’est la proposition de nommer Savona au ministère des finances la semaine dernière qui a provoqué un tollé de désapprobations de la part des chancelleries européennes et une certaine panique sur les marchés internationaux. Mattarella, sous la pression de ces mêmes marchés pour adopter une approche « responsable », a largement utilisé ses prérogatives présidentielles pour bloquer l’émergence d’un gouvernement perçu, à tort ou à raison, comme fondamentalement eurosceptique.

Élections anticipées en Turquie, Erdogan tout-puissant?

Turquie-des-militants-arretes-apres-des-manifestations-anti-Erdogan

Manifestations contestant la victoire du oui au référendum sur les pouvoirs du président Recep Tayyip Erdogan.

Le président turc a annoncé que les élections législatives et présidentielle se tiendront le 24 juin prochain, un an et demi avant la date prévue. Cette anticipation affirme la volonté d’Erdoğan de bénéficier pleinement des effets du référendum constitutionnel voté il y a un an et dont il a dû falsifier les résultats pour obtenir le « OUI ». Le texte constitutionnel se résume au passage d’un régime parlementaire à un régime présidentiel dictatorial notamment par la suppression du poste de Premier ministre, la nomination des juges et des procureurs par le président et la possibilité d’être réélu de nombreuses fois.

Cette élection anticipée prend de court l’opposition et notamment le nouveau parti d’opposition, le Parti İyi, dont la cheffe, Meral Aksener, entend faire campagne contre Erdoğan. Beaucoup en Turquie pensent que la date a été soigneusement choisie pour exclure le nouveau parti İyi des urnes, sa période légale de six mois de formation se terminant le 28 juin.

Parcoursup – Non à l’arnaque – Non à la sélection – Droit aux études pour toutes et tous !

lyceens-manifestent-contre-Parcoursup-Paris-1er-fevrier-2018_0_729_486Une fois de plus, le gouvernement de Macron montre qu’il n’est qu’un gouvernement de menteurs qui multiplie les injustices. Toute l’année, ils ont prétendu que la nouvelle plateforme pour les études postBac, Parcoursup, n’allait pas entraîner les injustices et la sélection. C’était un mensonge pour faire passer l’arnaque. En fait, même la plateforme précédente, APB, qui pourtant était déjà mauvaise, était finalement moins injuste.

Tract pour les manifestations lycéennes de la semaine

Congrès du Ps, nouveau chef, faux changement!

P3 PSLe PS a pris une claque à la présidentielle et aux législatives de 2017. Les trahisons incessantes du PS depuis des décennies ont fini de mettre le PS en lambeaux et ont fait fuir la plupart de ses militants.

L’idée d’une « renaissance » autour de leur nouveau secrétaire Olivier Faure était la seule option possible pour ceux qui sont restés aux PS. Le nouveau leader a toujours été un proche collaborateur d’ Hollande. Olivier Faure tente de démontrer que les débats dans le PS ont toujours existé et qu’il aurait à plusieurs reprises essayé d’éviter les prises de position anti-populaire d’Hollande /Valls. Pour autant, il ne remet pas en cause les multiples cadeaux faits au MEDEF, ni l’autoritarisme du 49.3 de la loi Macron et la loi Travail. Ce « nouveau » PS a déjà commencé à entreprendre des zigzags politiques.

Article publié dans l’Egalité 189