Poursuivre la dynamique des 7 millions de voix de Mélenchon aux présidentielles Construisons une gauche de combat contre Macron !

Affiche_Legislative_NationalMacron, soi-disant nouveau, ça ressemble quand même beaucoup aux années précédentes. Un ministre, Ferrand, impliqué dans une magouille financière, une nouvelle loi « travail » qui sera passée à coup de vote bloqué à l’Assemblée nationale (comme le 49-3 mais là ça s’appellera « ordonnances »), l’augmentation des cotisations sociales pour les retraités avec une perte de centaines d’euros par an… Mais les riches sont tranquilles : les gros actionnaires verront leurs impôts diminuer. C’est la politique d’un président des riches, des banques, et des multinationales. On ne va pas se laisser faire, il faut préparer une riposte tous ensemble. Et dès maintenant, ne pas permettre à Macron d’avoir une majorité à l’Assemblée en élisant le maximum de députés d’une véritable opposition de gauche qui défende les intérêts des jeunes, des travailleurs, des retraités.

Tract distribué dans la campagne législative à télécharger en PDF ici

Le Front National, bien utile pour Macron

Macron n’a été élu que parce qu’il avait Le Pen en face de lui. Le Front National a montré toute son utilité pour le système et les politiciens en place. D’une part il cherche à diviser les travailleurs et les jeunes à coup de déclaration racistes sur les migrants ou sur les musulmans. D’autre part, Le Pen défend un programme visant à casser les syndicats, les grèves, et tous les moyens de résister. Et au bout du compte, le vote FN sert à assurer l’élection au deuxième tour du candidat de Macron, du PS ou de la droite.

PS et droite : arrivistes jusqu’au bout

Les «républicains» sont gênés, ils ont trouvé plus tordu et menteur que Sarkozy et Fillon. Entre ceux qui deviennent ministre comme Édouard Philippe ou ceux qui sont candidats du parti de Macron, En marche, après avoir été dans l’équipe de la droite, c’est le grand rassemblement des arrivistes.

Les dirigeants et candidats du PS, sans aucun état d’âme, ont abandonné le programme qui avait été adopté par leur candidat Hamon lors de la primaire du PS. Même pour leurs propres adhérents et sympathisants, le PS ne respecte aucune démocratie ni aucun engagement. Il n’y a plus rien à faire avec ce parti-là, ni avec ses alliés.

Une politique à combattre

Quasiment personne n’a voté en soutien à la politique de Macron mais évidemment, il s’en fiche. Pour continuer ce qu’il a fait quand il était ministre de l’économie, Macron a annoncé une nouvelle loi « travail », qui sera 10 fois pire que la loi El Khomri. Possibilité d’augmenter le temps de travail, d’imposer des « accords » d’entreprise pour carrément baisser les salaires et modifier les conditions de travail au bon vouloir du patron… Et ce gouvernement va également s’attaquer à la sécurité sociale et chercher à la détruire ! Cela va être un carnage social, la surexploitation encore accentuée des travailleurs, la précarité assurée pour des millions d’entre nous. Des mobilisations sont en préparation autour des 22 et 27 juin, il va falloir y participer en masse et montrer que cette politique n’a aucun soutien dans la population.

Votons pour les candidats qui s’opposeront réellement à la politique de Macron

Aux présidentielles, 7 millions de voix se sont exprimées contre cette politique avec la candidature de Mélenchon. Il s’en est fallu de peu que Mélenchon aille au 2nd tour et représente une véritable opposition à Macron. C’est un véritable mouvement qui peut se construire et continuer de revendiquer : l’augmentation des salaires, la défense des services publics, l’égalité salariale homme-femme, etc. Nous avons besoin d’une véritable opposition à Macron, au PS, à la droite et au FN, une nouvelle force politique contre le capitalisme. C’est cela que peut permettre de créer la France insoumise, un véritable nouveau parti, vraiment démocratique, qui rassemble des centaines de milliers de travailleurs, de jeunes, de retraités, pour lutter contre la politique de Macron, contre le racisme, le sexisme…

C’est à cela que la Gauche révolutionnaire contribue, tout en défendant notre propre programme pour renverser le capitalisme et construire le socialisme, une société véritablement démocratique où l’économie sera organisée pour la satisfaction des besoin de tous et toutes et non pour les profits d’une poignée, en mettant notamment en propriété publique et démocratique les grandes entreprises, les multinationales, les secteurs comme la santé, l’énergie,..
S’organiser devient indispensable face à la politique que va mener Macron, contacte-nous pour lutter avec nous !

Votons pour les candidats soutenus par la France Insoumise

Share Button