Envoyons la loi «travail» à la poubelle, stoppons la politique de Valls-Hollande !

manif el khomri paris 9mars 2016

Manif lycéenne à Paris le 9 mars 2016 contre la loi El Khomri et la promesse d’une vie de précarité et de surexploitation !

La loi « travail » de Valls-El Khomri, c’est presque un conte de fée pour les grands patrons et les super riches. Déjà aujourd’hui les travailleurs se font surexploiter à s’en détruire la santé pour un salaire à peine suffisant pour vivre correctement, et la plupart des jeunes galère en stage ou en emplois précaires.

Texte du dernier tract de la Gauche Révolutionnaire, à consulter (et télécharger) en format PDF en cliquant ici

Dans le monde merveilleux (pour les patrons) que nous promet ce gouvernement, on pourra être obligés de bosser 10 voire 12 heures par jour, 46 et même jusqu’à 60 heures par semaine. Les heures supplémentaires pourront être payées à seulement 10% de plus,… Si la loi passe, beaucoup d’entreprises exploiteront comme elles veulent les salariés avant de les jeter.

Ce gouvernement a même une pensée pour les jeunes : apprentis qui pourront bosser 10 heures par jour, jours fériés qui ne seront plus comptés pour les intérimaires…

La loi El Khomri, c’est une descente encore plus bas dans l’enfer de l’exploitation. Elle ne passera pas !

Par centaines de milliers, étudiants, lycéens, travailleurs, jeunes en formation, chômeurs, retraités, on est en train de montrer notre force quand on est unis dans la lutte et dans la rue ! Le succès de cette première journée de mobilisation montre la voie : il faut une journée de grève où tout le monde cesse le travail, les cours, étudiants, lycéens, travailleurs, tous ensemble. La loi doit être présentée le 24 mars, nous pouvons construire un mouvement généralisé pendant tout ce mois et avancer vers une grève générale qui bloquera l’économie. On peut battre la politique de Valls-Hollande et rejeter sa loi pourrie sur le « travail ».

Il y en a assez des coups qu’on se prend depuis des années

Tout va bien pour les banquiers, les grands patrons et les actionnaires. Ils ont les poches remplies : les 40 premières entreprises françaises ont fait 54 milliards d’euros de bénéfices en 2015. Cette somme suffirait à créer des millions d’emplois pour les chômeurs et pour les jeunes, développer les services publics, etc. autant de choses utiles à l’écrasante majorité de la population, c’est à dire nous, mais qui évidemment ne rapportent rien à la minorité de parasites capitalistes qui contrôlent les grandes firmes économiques.

Ils veulent toujours plus de profits sur notre dos, avec Valls comme mercenaire des riches contre les travailleurs et les jeunes.

Cette loi est à l’image du monde qu’ils nous promettent. Un monde où seule une minorité fait la loi et vit dans le luxe pendant que l’écrasante majorité se débat au quotidien avec des bas salaires et des mauvaises conditions de travail. Il y en a marre ! C’est tout ce système qu’il faut changer, toute cette politique du PS au FN en passant par la droite qu’il faut dégager.

La révolte ne fait que commencer !

Cette loi, c’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase, et qui a enfin déclenché la révolte de centaines de milliers de personnes. C’est tout le vase qu’il faut vider. On ne veut plus se faire exploiter, voir l’environnement se faire détruire et notre santé avec.

On ne veut plus de ces guerres pour le pétrole qui plongent des peuples dans la misère et les obligent à fuir. On ne veut plus de ce système où des enfants fabriquent des produits qui sont vendus hors de prix en Europe pendant qu’ils touchent à peine de quoi manger.

Cette société nous étouffe. Elle ne donne aucun avenir correct à la jeunesse, elle jette les plus anciens, réprime tous ceux et toutes celles qui osent contester.

Ce printemps doit être celui de la lutte tous ensemble, jeunes, travailleurs, chômeurs, retraités,…. contre ce système capitaliste pourri et sa dictature du profit

Nous luttons contre le capitalisme, pour le socialisme démocratique, pour un monde débarrassé de la misère, des guerres, du racisme, de l’exploitation. Pour un monde où l’économie est organisée pour la satisfaction des besoins de tous et toutes et non les profits d’une poignée.

On peut le construire tous ensemble en s’organisant, en construisant un mouvement de masse qui stoppe ce gouvernement et sa loi de casse du travail. N’hésite pas à nous contacter pour construire la lutte avec nous !

 

«Personne ne peut vous donner la liberté. Personne ne peut vous donner l’égalité ou la justice. C’est à vous de les prendre.» Malcom X, révolutionnaire noir américain

 

Share Button