Les vampires capitalistes en bavent… Le sang humain bientôt une marchandise ?

imagesE

Les capitalistes ne connaissent aucune limite morale à leur soif de profit. Une multinationale pharmaceutique Suisse (Octapharma) a ainsi entamé des démarches judiciaires pour que le plasma thérapeutique-SD soit considéré comme un médicament. Elle a obtenu gain de cause auprès de la Cour de Justice Européenne auprès de laquelle le Conseil d’Etat s’était adressé sous prétexte qu’il s’agissait d’une directive européenne, pratique pour ne pas se mouiller.

Résultat, l’Etablissement Français du Sang, organisme public qui recueille les dons anonymes et gratuits de sang, si utiles pour sauver des milliers de vies, n’a plus le droit de produire le plasma thérapeutique-SD depuis octobre dernier et perd son monopole public qui garantissait la gratuité.
Le gouvernement Valls n’entend évidemment pas s’opposer aux multinationales car l’application de la décision va permettre de justifier la suppression de 500 à 1200 postes sur les 9800 que compte l’EFS d’ici 2016. Pire encore, il a demandé à l’EFS « d’aider » les industriels en conservant et distribuant leurs produits ! Les conséquences, c’est que les malades vont désormais payer et que les multinationales vont trouver une nouvelle source de profit en achetant le sang de donneurs et en le revendant selon les lois du marché.

Le sang doit rester gratuit et le don bénévole, et non être l’otage de ce commerce ignoble !

Une première grève des salariés de l’EFS a lieu le 27 janvier.

Signez la pétition en ligne !

Exigeons le refus de l’application de cette directive,
Défendons le service public de don du sang !

Share Button