Les Legrand demandent une augmentation décente

Blocage_Legrand_Malaunay_21_mars_2017

Blocage de l’usine de production Legrand à Malaunay (76) le 21 mars 2017

Ils bloquent l’entrée de leur site de Malaunay (76) depuis lundi 20 mars au matin. Le piquet a tenu toute la nuit, avec un taux autour de 90 % dans les ateliers. La cause de cette grève ? La proposition risible, indécente de la direction, qui gracieusement offre 0,7% d’augmentation aux travailleurs cette année ! Alors que pourtant ils ont bossé suffisamment dur pour que la boîte dégage une marge de profits de plus de 18% !

Les Legrand Malaunay, qui fabriquent notamment des prises électriques pour cette entreprise du CAC40, ont pourtant déjà payé cher la soif de profits à tout prix des patrons de la boîte. Sur ce site-là, l’effectif a été divisé par trois en vingt ans – 400 travailleurs restent aujourd’hui, 600 emplois directs détruits… Legrand a préféré exploiter encore plus durement des travailleurs en Europe de l’est.

Les grévistes, avec leurs syndicats CGT et FO, demandent une augmentation de 43€. Ce n’est pas la lune ! Pourtant déjà trop pour les actionnaires rapaces. Et la direction traite les grévistes avec un mépris détestable : la direction a reçu mardi 21 matin une délégation pour mettre les revendications sur la table, tout ce qu’elle a trouvé à dire c’était qu’ils allaient « planifier une autre réunion », écoutant à peine les grévistes.

Ce sont les travailleurs qui ont raison de se battre. D’ailleurs, d’autres sites du même groupe, comme celui d’Antibes, se sont mis en grève en même temps, sans concertation, pour demander une augmentation salariale décente. La Gauche Révolutionnaire soutient à fond les Legrand, ainsi tous ceux qui ont décidé de relever la tête et de lutter pour exiger leur dû. Tous les messages de soutien et de solidarité sont les bienvenus.

Du fric pour les salaires, pas les actionnaires ! Aucun salaire sous 1500€ !

Share Button