Le pouvoir de Macron-Philippe est en crise, amplifions la lutte!

Huit semaines de lutte, cheminots, enseignants, personnels de santé, travailleurs des ports, de l’électricité etc., toutes et tous ensemble, désormais rejoints par de plus en plus de jeunes, lycéens et étudiants ! Le dernier sondage (pourtant de BFM!) le dit encore : 61% des gens pensent que le gouvernement doit retirer son projet de casse des retraites ! Politiquement, Macron a déjà perdu. La question est autant comment continuer la lutte que de créer une véritable alternative à Macron et au capitalisme.

Téléchargez le dernier tract de la Gauche Révolutionnaire

 

Les fausses reculades d’E. Philippe sur l’âge pivot de départ à la retraite à 64 ans n’ont abusé personne, et il vient d’annoncer que pour lui, il fallait le maintenir. Leur objectif reste de donner nos retraites aux fonds de pension privés pour qu’ils spéculent avec cette partie de nos salaires. Les 236 milliards des cotisations retraites
sont un gâteau sur lequel bavent tous les capitalistes. Le gouvernement veut absolument que la part des dépenses vieillesse reste à 14% de la richesse produite (le PIB). Sachant que la population vieillit, cela veut dire obligatoirement des retraites plus faibles et moins longtemps alors même que 31% seulement des plus de 60 ans ont un emploi. Derrière cette question des retraites, c’est bien toute la société capitaliste qui s’étale : des travailleurs exploités au maximum pour les seuls profits des ultra-riches. Ce n’est pas mieux pour les jeunes qui ont vu ces dernières années leurs conditions d’étude attaquées avec la mise en place de la sélection à l’entrée de la fac et maintenant la réforme du Bac qui renforce les inégalités entre lycées.

Le mouvement massif, le plus long jamais vu chez les cheminots et à la RATP, montre que nous sommes prêts à nous défendre. Nous avons remporté la victoire politique, celle d’être toujours majoritaires dans l’opinion après 8 semaines de grève des transport. Mais la lutte commencée le 5 décembre ne pouvait se conclure en quelques semaines. D’autant plus qu’on ne se bat pas seulement sur la question des retraites mais contre toutes les attaques de Macron.

Macron dégage !

Les millions de jeunes, de travailleurs, de retraités,… qui participent aux grèves et grandes manifestations représentent la meilleure et la plus forte opposition à Macron et au capitalisme. Aucun de nos acquis ne tient dans ce système : ne trouvant pas de source de profit suffisante (alors qu’ils ont encore versé plus de 60 milliards de dividendes aux actionnaires), ils s’attaquent à tout ce qui peut apporter du profit. En même temps que nous développons la lutte et que nous avançons la nécessité d’une grève générale, il faut que cette opposition devienne une force organisée et structurée, défendant un programme radicalement opposé aux plans de Macron pour rallier à nous la majorité de la population.

Il manque une force politique de masse, un véritable parti défendant les intérêts des travailleurs, des jeunes, des retraités… qui pose la question d’un véritable gouvernement des travailleurs, rassemblant les organisations qui sont contre le capitalisme, les militant·e·s de la lutte, des syndicats, des associations… Discutons de cela tout en construisant dans la grève, dans nos manifestations, lors des prochaines élections municipales. Macron a déjà perdu, il faut lui infliger une déroute !

Il est chaque jour plus minoritaire dans la population, et rencontre une opposition croissante à chacune de ses apparitions. La grogne sociale s’étend à de nouvelles entreprises, avec des grèves ou des actions, et elle continue dans les secteurs mobilisés depuis des mois. Organisons-nous, c’est le capitalisme tout entier, avec sa destruction de l’environnement, ses guerres, son racisme et son sexisme, qu’il faut renverser. La Gauche Révolutionnaire lutte pour le socialisme, pour une société où l’économie est en propriété publique, gérée démocratiquement par les travailleurs et la population, pour la satisfaction des besoins de toutes et tous, contacte-nous pour mener ce combat avec nous !

Share Button