Chômeurs: malheur aux victimes

manifestation-des-prives-demplois-nvo-nouvelle-vie-ouvriereOutre la ré-instauration de la dégressivité pour les personnes les plus indemnisées (en général les cadres au chômage), avec les nouvelles règles, le gou- vernement va exclure environ 300 000 chômeurs de l’indemni- sation. Alors qu’actuellement seul 47 % des inscrits à Pôle emploi sont indemnisés au titre de l’allocation chômage. Les jeunes et les femmes qui subissent le plus la précarité du travail seront les premières victimes. C’est donc encore une fois les victimes de ce système qui doivent payer pour les licenciements et le chômage, au motif mensonger que parfois l’indemnisation du chômage est supérieur au salaire. En contrepartie, le gouvernement entend instaurer une surtaxe dérisoire pour les entreprises sur les emplois précaires, qui ne changera pas la donne de la précarité du travail. Et pendant ce temps, le gouvernement fait toujours ruisseler par dizaine de milliards d’euros l’argent public sur les entreprises qui n’embauchent pas.

YV

Share Button