Non à la fermeture du CAO d’Allex. La solidarité n’est pas un délit, c’est une nécessité !

870x489_860_870x489_chateau_de_pergaud_fgSamedi 16 juin, à 14h, une manifestation est organisée devant la mairie d’Allex, un petit village drômois, contre la fermeture du Centre d’Accueil et d’Orientation pour les migrants.
La structure avait été ouverte il y a deux ans, lors du démantèlement du camp de Calais, dans des conditions difficiles. Le FN et l’extrême droite avaient mobilisé pour tenter d’empêcher sa création et c’est seulement grâce à la mobilisation active de centaines de militants que la solidarité a pu s’exprimer et que l’ouverture s’est concrétisée.
Le maire est toujours opposé au CAO sur la commune d’Allex et le préfet de la Drôme invoque des raisons budgétaires trop lourdes pour maintenir le centre ouvert. C’est du pipo ! Leur opposition vient en réalité du fait que l’association gestionnaire du CAO venait d’être en capacité d’acheter les locaux et donc de pérenniser à long terme l’activité d’entraide.
La Gauche Révolutionnaire sera présente avec ce tract et appelle largement à venir manifester ! »:

Les politiques détestables du gouvernement envers les migrants sont dans la même logique que celles menées contre les jeunes et les travailleurs. Elles n’ont d’intérêts que pour les supers riches !

Macron et sa clique, faussement humanistes ouvrent volontairement un espace gigantesque aux idéologies d’extrême droite et laissent entendre que la présence des étrangers nous coûte trop cher. C’est pratique, ils les utilisent non seulement pour faire pression sur nos salaires et nos conditions de vie, mais aussi comme boucs émissaires en leur mettant les problèmes sur le dos ! Ainsi, ils créent de la confusion et surtout de la division qui détournent des vrais responsables de la situation sociale catastrophique dans laquelle de plus en plus de gens se retrouvent.

Les richesses sont énormes mais elles sont accaparées par les 10 % les plus riches, voilà le vrai problème !

Le capitalisme n’a pas de solution

L’état Français refuse d’accueillir les migrants économiques alors que sa politique néo-coloniale et impérialiste en est une des causes. Il va en guerre et vend des armes à tour de bras, sans se soucier de la misère et du chaos que cela entraîne. Il n’est pas acceptable de continuer sur cette voie !

Qu’ils fuient leur pays pour des raisons économiques, politiques ou climatiques, peu importe. Les migrants ne cherchent qu’un endroit où vivre sereinement, ce que l’on espère tous et ce que le capitalisme est incapable de nous offrir.

Colomb, le ministre de l’intérieur, punit le « délit de solidarité » et fait jouer de la matraque sur ceux qui osent s’opposer à la fermeture des frontières, par les nervis fascistes. L’état français est d’ailleurs régulièrement dénoncé par les défenseurs des droits et les ONG pour la répression et la violence qu’elle orchestre contre les migrants, les manifestants étudiants et travailleurs.

Il y a suffisamment de place et de moyens pour accueillir dignement les migrants, mais il faudrait une politique du logement qui vise l’amélioration des conditions de vie de tous ! Ce sont nos intérêts communs que nous devons mettre en avant et ainsi lutter en masse pour obtenir satisfaction.

La Gauche Révolutionnaire lutte pour un monde débarrassé des guerres et de la misère. Une société démocratique, où l’on vit et décide ensemble de ce que l’on fait des richesses, de ce qu’on produit ou non, de la solidarité que l’on peut mettre en place… Seule une économie socialisée permettrait une vraie répartition des richesses, juste et égalitaire.

Viens militer avec nous pour cela

Annulation des lois réactionnaires : loi sur l’asile de Collomb, lois Dublin, le programme Afrique de Macron, l’accord Turquie /EU contre les migrants…

Non à la fermeture des centres d’accueil

Non à l’Europe forteresse

Du boulot pour tous et pas de racisme !

Share Button