Société Rouen Park, Licencié pour avoir exercé son droit de retrait!

GetAttachment.aspxLa fourrière,société privée, a été reprise en janvier par Rouen Park, société d’économie mixte (SEM) gérée à 80% par la mairie de Rouen et dont le président en est Yvon Robert, le maire PS. Avec ce changement , les salariés pouvaient penser que leurs conditions de travail seraient meilleures. Il n’en a rien été:on leur a même demandé de baisser leur salaires pour cause de mauvaise gestion de la société privée .Leur sécurité au travail est elle aussi menacée: véhicules avec des pneus lisses, pas de ceintures de sécurité.

Le 16 mai les salariés de la fourrière ont refusé de continuer à travailler dans ces conditions et ont donc exercé leur droit de retrait. Mais il fallait faire un exemple et un des salariés a été licencié sous prétexte d’avoir tenu des propos diffamatoires! Ce qu’il récuse complètement.

Sa défense s’est organisée. Le 24 juin une cinquantaine de responsables et militants CGT se sont invités à l’assemblée générale de Rouen Park . Pour pouvoir continuer la réunion, le maire de Rouen n’a pas pu que promettre une réunion avec le salarié et les représentants syndicaux jeudi 26 juin. C’est soutenu par des militants CGT( finances,TCAR(bus et métro)…en grève ce jour là, que la réunion a eu lieu:pour défendre le droit de retrait et refuser le licenciement. Une nouvelle réunion est prévue le 4 juillet mais même si le maire promet une solution alternative,la CGT ne lâchera rien sur le licenciement abusif.

Share Button