Élections européennes: Mettons une claque à Macron, votons France Insoumise

p3 carte électoraleDeux ans après son élection, Macron fait face à un mécontentement énorme estimé à 70 %. Pour autant, du côté des gilets jaunes, des travailleuses et des travailleurs qui luttent contre les licenciements, la casse des services publics, des jeunes opposés à la sélection… le vote à opposer à cette politique est indécis. C’est encore l’abstention et l’indécision qui semblent être les plus forts.

Sanctionner Macron et renforcer les luttes contre les politiques au services des riches!

Du côté des intentions de vote, les médias annoncent une gauche explosée et la France insoumise, principale force politique d’opposition, assez basse dans les sondages. Ils désignent tous le Rassemblement National comme « l’Opposant ». Car c’est l’opposant idéal pour Macron. Son programme est à base de populisme contre les « élites » (dont ils font partie) et de racisme anti migrants. À aucun moment, le RN et Marine Le Pen ne s’en prennent au vrai problème, la domination des plus riches, ni ne défendent réellement la hausse des salaires ou la retraite pleine et entière à 60 ans.
L’abstention, ou même le boycott défendu par certains, ne seront pas des actions militantes mais un non-vote par dégoût que l’on peut largement comprendre mais qui ne renforcera pas la nécessité d’une opposition politique de masse aux politiciens capitalistes, et risque de favoriser Macron et Le Pen. Dans ces élections, pour sanctionner Macron et toute sa politique, il faut voter pour une liste qui est dans le camp des travailleurs et de la majorité de la population.

Rassembler des voix autour d’un programme de lutte

Le vote pour la liste de la FI menée par Manon Aubry sera un soutien clair aux luttes actuelles des gilets jaunes, pour le retour de l’ISF, une hausse des salaires, aux luttes pour le climat, contre la casse des services publics… Le programme aborde tous ces thèmes : salaires, promotion des services publics, planification de la transition énergétique, etc. La liste France insoumise rejette aussi le repli nationaliste et le racisme en étant partie prenante d’une plateforme européenne anticapitaliste « Maintenant le peuple ». Elle exige la fin de Frontex et lutte pour l’accueil digne de ceux qui fuient la guerre et la misère quand les réseaux d’aide aux migrants se multiplient pour palier aux politiques criminelles des gouvernements.

La liste FI trace ce que pourrait être une autre Europe au service de la majorité de la population. Mais elle n’est pas suffisamment claire sur le fait que le capitalisme ne pourra jamais l’apporter. La campagne des insoumis devrait être davantage conçue comme un outil de lutte maintenant face à Macron, Merkel et Cie.
À l’Europe des banques et des capitalistes qu’est l’Union européenne, cette Europe de la répression et de la destruction de l’environnement, nous opposons une Europe réellement démocratique et sociale, par et pour les travailleurs et les jeunes, que seule une société socialiste, débarrassée du capitalisme et de sa loi du profit peut garantir. Malgré ses faiblesses, la FI reste aujourd’hui la force politique la plus à même de porter une telle alternative. Un bon score de la FI à ces élections fragilisera un peu plus « la macronie », encouragera les luttes en cours et renforcera notre camp pour les batailles à venir !

Par Rachel

Share Button