Election Municipale 2014 : Le choix va être limité…

Dessin de Fanch à retrouver sur son blog : http://blog.fanch-bd.com

Dessin de Fañch à retrouver sur son blog : http://blog.fanch-bd.com

Un an et demi après son élection le gouvernement attaque de plus en plus nettement les travailleurs et la majorité de la population. Beaucoup d’entre nous se demandent pour qui voter et surtout si ce vote changera quoique ce soit. Dans un contexte de profond rejet du gouvernement Hollande-Ayrault, ces élections à caractère local vont nécessairement prendre un caractère national et doivent être l’occasion d’exprimer notre colère face aux politiques du gouvernement.Face à cette politique anti-ouvrière, notre positionnement se fera pour les listes qui s’opposent clairement à la politique du gouvernement.

Que voter face au FN ?

Alors que la colère face aux politiques contre les travailleurs fait monter les intentions de vote pour le FN, il est possible que ce parti puisse se maintenir au 2nd tour dans un certain nombre de villes voire même être en position de gagner une poignée de mairies. Dans le cas d’un second tour impliquant une liste de gauche et le FN, nous sommes pour empêcher le FN d’accéder à la mairie mais sans s’effacer derrière le PS. Par exemple à Hénin Beaumont (Nord Pas de Calais), face à un PS corrompu et un FN qui sera probablement en position de maintien, il devrait y avoir un rassemblement de toutes les forces qui défendent les intérêts des travailleurs FdG-NPA-LO. Cela devrait aussi être le cas dans l’éventualité d’un duel UMP/FN. Le vote FN est encore un vote de colère contre une élite politique qui ne s’occupe pas des problèmes de la majorité, et c’est en proposant une politique claire, contre les classes dirigeantes et le système capitaliste qu’elles servent, que l’on pourra réellement faire baisser les voix du FN et faire reculer ses idées racistes.

Le flou à la gauche du PS.

Une fois de plus, les listes à la gauche du PS et des Verts vont se multiplier, sans pour autant offrir de vrai choix sur le fond. Les cas de figures sont très variés, il y aura des listes PS-PCF dès le 1er tour, d’autres où le Front de gauche fera une liste seul au premier tour en annonçant déjà qu’il se ralliera au PS, des alliances Front de gauche-NPA… Notre choix de vote plus précis reposera sur le type de programme défendu par les listes, leur dynamique et leur volonté de défendre les travailleurs et la population et leur impact. Même si nous ne pensons pas que les élections peuvent à elle seules changer fondamentalement la donne politique, nous sommes en faveur de listes qui pourraient être un appui, en partie par leur audience, dans le débat sur la nécessité d’une opposition de gauche au gouvernement et au PS et EELV. Dans la majorité des cas, cela signifie un appel à voter de manière critique pour des listes Front de gauche et dans certains cas NPA ou pourquoi pas LO.

Pour une réelle opposition de gauche à la politique du gouvernement.

Il nous manque une perspective pour réellement organiser la résistance aux politiques de Ayrault-Hollande, celle-ci doit se construire, dans les urnes si possible, mais surtout dans les luttes. Le Front de gauche n’a pas l’air de prendre cette direction pour le moment, car il est plus préoccupé à sauver les sièges de ses élus. Pourtant la seule sortie de crise en faveur des travailleurs se fera par des luttes déterminées et massives de tous les travailleurs et les jeunes ensemble.

Par Virginie Prégny

Paru dans l’Égalité n°164 (janvier-février 2014)

Share Button