Algérie, le pouvoir au peuple!

000_1ld6xu_0Nous sommes au 9e mois de manifestations pacifiques et le peuple algérien reste infatigable, uni à persister sur la voie de sa libération. Les Algériens/Algériennes continuent encore de sortir malgré l’entêtement du gouvernement à rester sur son trône. Les étudiants, les femmes, et hommes qui sortent dans la rue réclament inlassablement la liberté des détenus d’opinion injustement incarcérés pour port de drapeau culturel berbère. Des actions sont menées en justice pour arrêter cette répression totalitaire. Mais le pouvoir fait la sourde oreille et continue à faire passer des lois sans même consulter les travailleurs et leurs syndicats, à savoir la loi des hydrocarbures validée le 13 octobre qui consiste à autoriser les multinationales étrangères à se servir de toute la réserve des hydrocarbures présents. Accord qui a indigné toute la population algérienne et qui a conduit bon nombre d’entre eux à se rassembler devant le Parlement afin de contester cette loi. Encore une fois, les profits et les intérêts des capitalistes algériens et étrangers et ceux des corrompus au pouvoir passent avant ceux du peuple. Les élections du 12 décembre sont toujours maintenues par le gouvernement illégitime alors qu’il n’a aucun vrai candidat. Lors de sa rencontre avec le président totalitaire russe Poutine, Bensalah, « président » par intérim, a traité les manifestants de « quelques éléments qui sortent et manifestent » pour minimiser le rejet de tout un peuple. Assez des généraux qui se cachent derrière cette mécanique d’oppression capitaliste qu’est le système, pour servir leur compte en banque sur le dos de ceux qui travaillent vraiment pour le pays !

Il faut construire une grève générale!

Les manifestations ne peuvent pas suffire à renverser le pouvoir. C’est une grève générale qui peut obliger Gaïd Salah et les autres à dégager. Il faut donc la préparer. La question d’auto-organisation en comités de lutte se pose. Pour un mouvement de masse qui donnerait le pouvoir aux travailleurs/travailleuses, jeunes et femmes qui composent ce pays! Rejoignez El Yassar El thawri/ la ,راسيلا يروثلا /ṮhamuɣliṮhazelmaḍt Gauche révolutionnaire pour en finir définitivement avec la politique capitaliste et mener un vrai combat pour le socialisme révolutionnaire et non pas celui de Boumediene ou Staline.

Share Button