Toujours déterminés, le 1er mai on lâche rien !

dans-la-rue-1er-maiBas salaires, chômage, précarité… assez ! Contre toute la politique de  Valls-Hollande et la loi «travail»  : toujours déterminés, on lâche rien !

Lire et télécharger le dernier tract de la Gauche Révolutionnaire d’appel aux manifestations du premier mai en cliquant ici

Nous sommes des millions à en avoir assez de la politique de Valls-Hollande. 3,5 millions de chômeurs, la majorité de la population qui gagne à peine de quoi vivre : bas salaires, petites retraites, emplois précaires. C’est ça la réalité.
Et les politiques menées ces 10 dernières années n’ont fait qu’empirer les choses sauf pour les riches, les actionnaires, les grands patrons… Les 500 familles les plus riches ont une fortune totale de 460 milliards d’euros ! Avec cette somme, on pourrait donner un emploi, un logement à tout le monde et développer les services publics, la Santé, l’Education…

Mais le gouvernement continue : suppression de 22 000 emplois dans les hôpitaux, fermetures d’école et dans les entreprises : gel des salaires, licenciements. Sans parler du harcèlement par des petits chefs qui prennent modèle sur Valls.

Assez de ce système pourri

Pour les super riches, ce n’est jamais assez. Le scandale révélé par l’affaire « Panama papers » l’a montré : non seulement ils amassent des millions sur notre dos mais en plus les banques leur organisent tout un système pour ne pas payer d’impôts. Ils veulent toujours plus et Valls-Hollande, en bons valets des capitalistes, sont prêts à leur donner.

C’est pour cela qu’il font la loi travail, qui va être une régression complète pour des millions de travailleurs, et une vie de précarité pour les jeunes. C’est pour permettre d’exploiter encore plus les travailleurs au seul bénéfice des grands patrons et des actionnaires. La loi travail, si elle passe, ce sera : travailler 12 heures par jour, 46 voire 60 heures par semaine. Les licenciements seront facilités…

Nous sommes une majorité à nous opposer à cette loi. Dans plus de 200 villes, des centaines de milliers de personnes ont manifesté le 28 avril. Des dizaines de grèves ont lieu partout en France pour réclamer des hausses de salaire et l’amélioration des conditions de travail.

Tous ensemble, construisons la grève générale

Lycéens, étudiants, travailleurs, chômeurs, retraités, nous sommes 90 % de la population et nous sommes bien plus forts que la poignée de super riches et ces politiciens à leur service, du PS au FN en passant par la droite. Il est temps que la colère se transforme en action décisive.

Nous pouvons, par la grève générale, battre ce gouvernement et envoyer sa loi pourrie à la poubelle. En cessant tous et toute l’activité, les cours, en rejoignant en masse les manifestations, nous pouvons bloquer l’économie et montrer que sans les travailleurs, cette société ne tourne pas, que rien ne circule, et que les grands patrons, les actionnaires, ne sont que des parasites qui profitent du système.

Il y en a assez du capitalisme et de sa loi du profit et de l’exploitation. La Gauche révolutionnaire lutte pour un monde débarrassé du chômage, de la misère, du racisme, du sexisme, des guerres… c’est possible en luttant contre le capitalisme, et contre les politiciens au service de ce système. C’est possible en construisant la grève générale. Rejoins nous dans ce combat !

C’est le moment ! Unissons notre révolte, lycéens, étudiants, travailleurs, chômeurs, tous ensemble !
Rejoignons les assemblées générales de «Nuit debout».

Une victoire contre la loi «travail» sera une victoire pour tous et toutes, un encouragement à lutter pour les salaires, contre la précarité et cela stoppera la politique de Valls-Hollande.

Le 1er mai, journée internationale de lutte des travailleurs, sera un excellent moyen de donner suite à la journée de grève du 28 avril, pour avancer vers la grève générale.

Share Button