Passage forcé de la casse des retraites avec le 49-3 : toutes et tous en lutte !

assnat29fev
Rassemblement devant l’Assemblée nationale le 29 février 2020

Pendant plus de deux mois, travailleur-ses,jeunes,retraité-es ont lutté contre l’arnaque que représente la contre-réforme des retraites pour les travailleurs. Le gouvernement n’a même pas réussi à examiner les plus de 20 000 amendements déposés en commission et a renvoyé le texte à l’Assemblée. Et samedi 29 février, le Premier Ministre annonce déclencher l’article 49.3, c’est-à-dire faire passer la contre-réforme sans aucun accord/vote de l’assemblée. Ce gouvernement des riches qui se retrouve coincé face au Parlement, aux syndicats, aux travailleurs, face à deux tiers de la population qui sont contre cette réforme, n’a plus que l’autoritarisme comme politique.

Face à la peur de prochains rassemblements, Édouard Philippe a également annoncé interdire les rassemblements de plus de 5000 manifestants en prétextant le risque du Coronavirus, alors que cette épidémie est bien moins dangereuse que les milliers de morts chaque année de la grippe. Alors qu’il a privé les hôpitaux de moyens de faire face à des crises sanitaires, il s’agit juste d’instaurer un climat de peur.

Il s’agit d’une méthode lâche et anti-démocratique que nous condamnons fermement !

Mais la lutte n’est pas terminée, les mobilisations vont continuer non pas jusqu’au retrait de la réforme, mais jusqu’à dégager ce gouvernement de bourgeois lâche et incapable.

Ça suffit ! Ils nous prennent l’égalité de toutes et tous dans l’accès à l’éducation, le droit d’être soigné dignement et gratuitement, le droit d’être logé dignement, de vivre dignement et humainement ! On ne laissera pas faire !

Il s’agit non seulement de lutter contre ce gouvernement, mais surtout contre le système capitaliste dans sa totalité. Système qui prend systématiquement le peu d’argent que l’on gagne pour le distribuer aux 1% des plus riches capitalistes ! Les services publics, les retraites, ne sont pas des entreprises, ils sont à nous, c’est à nous de décider !

Pour une grande semaine de lutte en Mars contre la politique de Macron

Pour une montée nationale des grévistes à Paris !

Organisons-nous pour continuer la lutte contre la casse des retraites, mais aussi contre le capitalisme !

Dilan Yerlikaya