Des annonces qui confirment la casse de nos retraites!

flicLe 11 décembre, Édouard Philippe a pris la parole pour « clarifier » le projet de réforme des retraites et « rassurer » mais il a confirmé les attaques prévues. Les retraites vont bien diminuer jusqu’à plusieurs centaines d’euros même pour des carrières complètes ! Même s’il promet que la valeur du point sera fixée par les syndicats et le patronat, rien ne peut garantir qu’il ne diminuera pas, car le principe du système, c’est qu’il évolue selon l’état de l’économie. En fin de compte c’est quand même l’État qui aura le dernier mot. De plus, la retraite ne sera plus calculée sur les 25 meilleures années (privé) ou les 6 derniers mois (public) mais sur l’ensemble de la carrière donc avec les faibles salaires de début de carrière, les périodes de chômage…

C’est la même raison pour laquelle cette attaque est aussi contre les femmes car elles ont de plus faibles salaires et plus de périodes de temps partiel et d’inactivité notamment avec les enfants. Les quelque points promis en compensation ne feront pas la différence. Même si on pourra partir à 62 ans ça sera avec 10 % en moins car il y aura un âge pivot à 64 ans et un bonus ensuite. Donc la plupart des travailleurs vont devoir travailler jusqu’à 66 ou 67 ans pour avoir une retraite à peine convenable.

Les 1000 euros minimum sont un leurre non seulement à cause de la valeur du point, et car c’est pour une « carrière complète » donc 64 ans. Si quelqu’un a une carrière incomplète, pour cause d’incident de la vie, il n’aura pas 1000 € mais seulement un pourcentage. Le gouvernement ment en faisant croire que tout le monde aura 1000 €. Mais surtout qui a envie d’une retraite de 1000 € pour avoir travaillé pendant 43 ans ?

Nous voulons la retraite à 60 ans avec 37,5 années de cotisation, 55 ans pour les métiers qui le demandent, et au minimum à la valeur d’un SMIC à 1800 euros !

Par Louis Matthias

Share Button