Contre le racisme, le Front National et les violences policières. Unissons-nous !

Marche à Aulnay-sous-Bois le 6 février 2017

Marche à Aulnay-sous-Bois le 6 février 2017 #JusticePourThéo !

La violence de cette société se voit à la violence de sa police. Des quartiers entiers laissés à l’abandon avec les logements
qui se dégradent et les services publics qui disparaissent alors que tant galèrent pour trouver un emploi. 9 millions de personnes qui vivent sous le seuil de pauvreté, 5 à 6 millions de chômeurs…

A l’autre bout, des fortunes immenses pour les grands patrons (31,2 milliards d’euros de fortune pour B. Arnault du groupe LVMH) qu’il suffirait de prendre pour régler tous les problèmes sociaux : logement, santé, emploi… Cette société capitaliste est violemment injuste et inégalitaire.

Pour la défendre, gouvernement, super riches, et autres partis au service du capitalisme (PS, droite, FN) comptent sur la violence de la police pour réprimer toute contestation. Tout comme ils agitent régulièrement le racisme pour tenter de nous diviser. On ne doit pas laisser faire. Ce qu’ils craignent c’est un mouvement de masse, jeunes, travailleurs, chômeurs, habitants des quartiers défavorisés contre leur politique au service des riches.

L’affaire Théo n’est pas un cas isolé

Plus de 1700 personnes subissent des poursuites judiciaires suite à la lutte contre la loi travail tandis que les flics qui attaquaient les lycéens, les tabassaient, n’ont pas été inquiétés, même lorsqu’ils étaient filmés en plein abus de
pouvoir. L’été dernier, Adama Traoré a été assassiné par des gendarmes à Beaumont sur Oise, là encore, tout traîne pour protéger les forces de répression.

Alors ce qui est arrivé à Théo, à Aulnay, un contrôle violent, un acharnement à 4 flics sur lui, et un viol et des sévices avec une matraque, ce n’est pas isolé. Par dizaines, les témoignages d’abus, de sévices, existent, soigneusement enterrés pour la plupart par la «police des polices». Quasiment la seule catégorie où ceux qui «enquêtent» sont de la même profession que ceux qui sont accusés…

La police protège l’ordre capitaliste

On ne voit pas de policiers débouler chez Fillon pour lui faire rendre les 900 000 euros d’argent public qu’il a volés avec l’emploi fictif de sa femme. Le gouvernement de Valls utilisait le 49-3 à l’assemblée et la répression policière dans la rue, dans la droite ligne de Sarkozy avant lui. Marine Le Pen lance comme par hasard une pétition de soutien aux policiers, elle qui quand il s’agit de faire le buzz, passe son temps à demander de la répression pour les «criminels».

unissons-nous

Cliquez sur l’image pour télécharger le tract PDF

Assez de l’impunité policière, assez du racisme, assez de la répression !
Racisme, répression policière, injustice sociale, capitalisme, tout cela va ensemble. C’est tout le système qu’il faut combattre. Une manifestation nationale contre le racisme, pour l’égalité entre tous et toutes, a lieu le 19 mars prochain, à Paris, soyons nombreux à y participer. Contacte-nous pour mobiliser !

  • Pour une commission d’enquête indépendante sur toute violence policière
  • Vérité et justice pour Adama/Théo et tous les autres !

 

Share Button