Le projet EuropaCity revient sur le terrain

Dans la commune de Gonesse (Val d’Oise), un projet de construction d’un immense complexe est en cours depuis 2017. Il devait détruire 280 km² de terres agricoles, pour mettre quelques milliers de chambres d’hôtels, de bureaux, 1 000 m² de commerces, une piste de ski artificielle… Le projet est déclaré « d’intérêt public », puis annulé en 2019 suite au débat sur l’impact de ce plan sur l’écologie, puisqu’il détruit un espace vert qui permettrait un circuit alimentaire court. En 2020 le plan local revient sur le tapis, mais les contours en sont flous : on ne parle plus que d’un projet de métro au milieu des champs, pour un budget minimal de 350 millions d’euros. Pendant ce temps les associations locales dénoncent les manques des infrastructures déjà existantes. Mais avec 31 millions d’entrées prévues par an, autant dire que les capitalistes comptent bien construire ce centre.

Par Lucie Mendes, article paru dans l’Egalité n°204

Carte du Triangle de Gonesse indiquant le nombre d’emplois menacés par le projet EUROPACITY, selon le site « Non à Europacity »