Macron dégage! Pour un nouveau mai 68!

indexLes actions de masse initiées par les gilets jaunes montrent la volonté de lutter de centaines de milliers de travailleurs, de retraités, de jeunes… C’est parti de l’essence, mais ce n’est pas le seul sujet. C’est toute la politique au service des riches qui est remise en cause. Macron réprime, envoie ses flics partout et nous traite avec mépris. On doit continuer, rassembler, construire un mouvement de masse partout et qui aille jusqu’à la grève, en s’alliant toutes et tous, gilets jaunes, syndicats, toutes les victimes du système capitaliste : pour un nouveau Mai 68 !

Tract distribué dans les manifestations samedi 1er décembre

Nouvelle agression de la police du capital sur les grévistes du Hyatt Vendôme

Park-Hyatt-Vendôme-Photo-1Alors que les femmes de chambres et équipiers de l’hôtel Hyatt Vendôme à Paris étaient à leur 65ème jour de grève, la direction a une fois de plus eu l’aide de la police du capital pour agresser et déloger les grévistes de leur piquet de grève ! Cette atteinte au droit de grève est intolérable ! La police doit arrêter de jouer le rôle de milice privée du groupe Hyatt qui veut laisser pourrir le conflit. La direction du groupe doit céder aux revendications légitimes d’internalisation des salariés de la sous traitance et des augmentations de salaires. Ces interventions ne font que renforcer la détermination des grévistes. Demain ils appellent à un grand rassemblement à 12h devant l’hôtel au 5 rue de la paix. Soyons nombreux pour faire respecter le droit de grève et faire céder le groupe Hyatt !

La Gauche révolutionnaire est depuis le début sur le conflit et réaffirme son soutient total aux salarié-es.


10ème jour de lutte chez les gilets jaunes à Montélimar

indexMalgré une météo catastrophique, la détermination des gilets jaunes sur Montélimar ne faiblit pas. Plusieurs milliers de personnes sont mobilisées, de jour comme de nuit, tournant au gré des disponibilités de chacun. Nos actions quotidiennes ont toutes l’objectif de dénoncer la politique injuste et destructrice de Macron, ne servant que les plus riches et nous condamnant à la précarité.

Economie: les riches s’enrichissent, la crise continue

p3 france-les-tres-riches-toujours-plus-riches-web-tete-0301180187058_n&b.tif

La France compte 40 milliardaires, 2 millions de millionnaires… et 8,9 millions de personnes pauvres

Derrière les États-Unis, la France est le deuxième pays où le nombre de millionnaires a augmenté le plus vite dans le monde : 259 000 de plus l’an dernier ! Ce n’est pas un hasard, mais bien un effet des cadeaux de Macron pour les plus riches comme la suppression de l’impôt sur la fortune ou encore le crédit d’impôt (C.I.C.E.) pour les entreprises.

Article publié dans l’Egalité 192

Personnels de la fac de Rouen : marre de la poussière et de l’amiante

46700039_2234685216786442_498466693123670016_nA l’Université de Rouen, les personnels BIATSS des services centraux ont déposé un préavis de grève pour dénoncer les conditions dans lesquelles ils sont forcés de travailler. Depuis des mois, une rénovation du bâtiment administratif est en cours : les bruits assourdissants, les odeurs insupportables et l’amiante sont maintenant subis au quotidien. Les ouvriers du chantier craignent pour la sécurité des personnels, et la leur.
Les personnels du bâtiment devaient être relogés dans des préfabriqués, ce qui a été annulé. On leur propose donc d’exercer dans d’autres bâtiments, sans solution pour transférer les dossiers et le matériel. Contre le bruit, 50 casques leur ont été donnés jeudi 15 novembre (après des mois de vacarme !) mais ils sont 200 à en avoir besoin. Ajoutons à cela la potentielle fermeture d’un autre bâtiment administratif insalubre, rongé par de la moisissure, et rappelons que les étudiants eux-mêmes manquent de salles. Les personnels se sont réunis ce jeudi 22 novembre, contre ces conditions de travail intolérables et vont continuer la lutte !

Vincent Delapierre

Macron dégage! Pour un nouveau mai 68!

manifestation-des-gilets-jaunes_4084259Les actions de masse initiées par les gilets jaunes sont en train de montrer notre détermination à stopper cette politique au services des riches et qu’on ne lâchera pas. Macron fait croire qu’il écoute mais son gouvernement réprime, nous traite avec mépris. On doit continuer, rassembler, construire un mouvement de masse partout et qui aille jusqu’à la grève, pour un nouveau Mai 68 !
Cette même semaine on a appris que le PDG de Renault, et chouchou du gouvernement, Carlos Goshn, a non seulement un revenu de 16 millions d’euros mais qu’il piquait en plus dans la caisse pour augmenter sa fortune. Les travailleurs de Renault, licenciés pour que l’entreprise fasse du profit, apprécieront !

Tract pour les manifestations du 24 novembre