Travail dissimulé et entrave chez Toyota Manutention

Depuis deux ans, les élus CGT au siège social de TOYOTA Material Handling France (TMHFR) à Bussy (77), en liaison avec l’inspection du travail, plaident urgemment pour l’application du code du travail et de la convention collective de la métallurgie. En effet malgré les avertissements en CSE, les relances à la direction, les preuves accumulées, la grève d’un élu CGT, rien n’y fait… Ils volent toujours quasiment 2 heures par jour aux presque 500 techniciens SAV ! Sans compter le vol des heures supp’ le weekend, des primes lors des déplacements…

Article paru dans l’Egalité n°203

Et quand l’élu CGT a dénoncé ce travail dissimulé, il a été condamné en commission disciplinaire, rien de moins qu’un délit d’entrave sur un délégué du personnel élu ! Même si Toyota ira devant les tribunaux, c’est encore une preuve que la soif de profits des capitalistes n’a pas de limite !

Par Xavier Goré (capacité personnelle)

Notre camarade Xavier Goré, élu CGT, lors de la grève en 2019