Journée mondiale pour la défense du droit à l’avortement. Pour un véritable droit de choisir !

4345243_3_dbfb_manifestation-a-toulouse-le-8-janvier-devant_81924365299d23006985a1af2b3e1aadDans les centres IVG, les plannings familiaux, il y a de moins en moins de moyens. Cela rend parfois l’avortement inaccessible ou hors délai. Impossible d’accompagner correctement les femmes dans ces conditions. Il y a moins de personnel pour assurer le suivi. Pratiquer l’IVG par médicament c’est moins coûteux mais la femme peut être seule avec ses douleurs.
Les IVG seront les premiers actes médicaux supprimés car ils ne rapportent pas assez. Ainsi, aux hôpitaux de St-Maurice près de Paris, l’établissement est menacé par un plan de restructuration qui va supprimer 63 postes.

Cela va nécessairement impacter la maternité et le centre IVG de cet hôpital. Près de Rouen, la maternité du Belvédère est menacée par cette logique d’austérité. Ce centre hospitalier public est un vrai hôpital des femmes avec un centre IVG. Mais pour l’Agence régionale de Santé, il a « une activité peu rentable », comme de nombreuses autres maternités avec centres IVG qui sont menacées de fermeture partout en France : maternité de Gassin dans le Var, celle du Banc dans l’Indre, celle de Clermont-de-l’Oise (60)… Logique de rentabilité contre bien-être.

Tract de mobilisation pour vendredi 29 septembre

La politique de Macron pourrit l’avenir des jeunes! Mobilisation jeudi 27 contre la réforme de l’enseignement professionnel

39218364415_a9429b00c4_bMacron fait le malin, mais tous le monde voit bien qu’il est le président des riches. Il est déconnecté de la vie réelle. Malgré le soutien des médias, il est en nette baisse dans les sondages.

Parce que non, ça ne va pas mieux ! Dans beaucoup de lycées, la rentrée est un vrai bazar : emplois du temps mal organisés, cours qui se chevauchent, options qui disparaissent… Du coup, ça bouge avec des grèves aux lycées Les Bruyères près de Rouen, Jean Zay à Aulnay, Mozart à Blanc-Mesnil…

Tract de mobilisation pour jeudi 27 septembre

Contre Macron, ses magouilles et sa politique, mobilisation générale!

Macron et son gouvernement s’effondrent dans les sondages, et tant mieux. A nous de saisir l’occasion pour le stopper ! Jusque là, ils ont pu appliquer leur politique en faveur des riches. Cet enchaînement de contre-réformes n’a fait qu’aggraver les inégalités, et l’économie ne s’en porte pas mieux pour autant.

Les efforts sont imposés aux jeunes, aux travailleurs, retraités… : augmentation de la CSG, gel des allocations et des retraites, privatisations, suppressions de milliers de postes dans la Fonction publique, casse de la SNCF et de l’Éducation… Et c’est avec mépris et arrogance que Macron a pris l’habitude de s’adresser à ceux qui osent discuter sa politique. Dans sa dernière « perle », au Danemark, il dit que les Français sont des « Gaulois réfractaires au changement ». Mais qu’il choisisse d’augmenter les salaires et on verra bien qui, des patrons ou des travailleurs, sont les réfractaires au changement !

Edito du journal l’Egalité 191

Manifestations en Israël-Palestine

2018-08-11t192955z_1309875840_rc1779dc7860_rtrmadp_3_israel-politics-law-protests_0Le 19 juillet, la majorité de droite à l’assemblée soutenue par Netanyahou a fait voter une « loi nationale » sur l’État-nation qui accorde seulement le droit à l’autodétermination à Israël et ne retient que l’hébreu comme langue d’État, reléguant l’arabe à un statut spécial non défini. De plus, les mots démocratie ou égalité sont absents du texte ce qui fait craindre aux « minorités » (notamment les Arabes, représentant presque 20 % de la population) une sorte d’apartheid organisé par Netanyahou. La loi reconnaît Jérusalem comme capitale unique alors que dans les différents plans de paix étudiés entre Israël et la Palestine depuis les accords d’Oslo (1993), l’hypothèse d’une capitale pour deux États était retenue.

Suite à cette loi, le 5 août, une manifestation initiée par les druzes (une communauté avec une pratique propre de l’islam) a rassemblé 50 000
personnes, et le 12 août, 100 000 Arabes et Israéliens ont manifesté en criant en arabe et hébreu « égalité »,« on ne se taira pas, l’apartheid ne
passera pas », tout en traitant Netanyahou de « fasciste ». Notre organisation- soeur en Israël-Palestine, Maavak Sotzialisti, défend la nécessité d’une lutte générale contre les discriminations et pour l’égalité.

Mexique : Soulèvement de la jeunesse contre la violence du système

1mexCes derniers jours, un mouvement étudiant massif a secoué le Mexique. Cette démonstration de force inspirante provient de la communauté étudiante de l’UNAM (la principale université de Mexico) et d’autres campus qui se sont unis pour expulser des campus les groupes fascistes « porros ». Plus de 39 campus ont démocratiquement procédé à un vote au cours d’assemblées de masse visant à entrer en grève pour 24 à 72 heures.

Par Izquierda Revolucionaria (section mexicaine du Comité pour une Internationale Ouvrière)

Soutenons la grève des postiers du 92!

arton12993Depuis le 26 mars 2018, plus de 100 postières et postiers du 92 sont en grève. Cette grève a éclaté après que Muriel Pénicaud, Ministre du Chômage, a validé le licenciement du secrétaire départemental du syndicat Sud-PTT, Gaël Quirante (voir l’Égalité n°189). Mais la grève ne se limite pas à la revendication de réintégration. La Poste, depuis sa privatisation partielle en 2008, est devenue le plus grand destructeur d’emplois de France : 100 000 postes supprimés en dix ans ! Pire, La Poste reçoit des millions d’euros d’argent public et les bénéfices ne cessent d’augmenter (851 millions d’euros en 2017).

Le but est de générer de plus en plus de profits. Pleuvent les réorganisations de service, les bureaux ouverts moins longtemps voire fermés, les postiers obligés de travailler de plus en plus vite… C’est contre cette politique que les postiers sont en grève. Elle est soutenue largement, mais ne pourra pas durer éternellement.

Les salaires ne sont pas versés lors de la grève. Les grévistes ont donc produit un Calendrier 2019 que vous pouvez acheter à partir de 10 € auprès des grévistes ou en écrivant avec votre chèque à Sud Poste 92, 51 rue Jean Bonal, 92250 La Garenne-Colombes. Il y a aussi une caisse de grève en ligne : lepotcommun.fr/pot/kgmfkl66

Comme nous l’avons écrit lors de la remise du don de la GR à la caisse de grève : « Il faut que Sud et tous les syndicats de la Poste lancent une grande campagne partout sur les mêmes revendications que votre lutte : défense des emplois, des salaires, stop aux réorganisations et à la répression. » La lutte des postiers et postières du 92 est d’intérêt général et doit être soutenue par toutes et tous !

Par Cécile Rimboud