Victoire des grévistes de Campanile et Première Classe Pont-de-Suresnes

cgtDepuis le 21 mai, la Gauche Révolutionnaire soutient la grève de ces deux hôtels, dirigée par la CGT HPE. Les gouvernantes n’avaient pas de salle pour elles afin d’organiser leur travail. La direction surveillait en permanence les travailleurs jusqu’à interdire leurs pauses pipi ! Tous les travailleurs subissaient le sous-effectif permanent et la direction n’y faisait rien. Après 32 jours de grève, Louvre Hotel a craqué ! Les grévistes obtiennent des augmentations de qualifications, de salaires et de mensualisations, ainsi que l’amélioration de leurs conditions de travail. Les augmentations pour les lingères et femmes de chambre peuvent aller de 250 à 500 € par mois, avec l’augmentation du temps de travail et la requalification ! Deux CDD seront transformés en CDI. La lutte a payé, une belle victoire pour le syndicalisme de lutte de classe !

Share Button