Victoire à Rungis pour les travailleurs sans papiers

arton1651Après 24 jours d’occupation nuit et jour de la Tour Semmaris sur le Marché de Rungis, les grévistes, la CGT 94, l’UL CGT Rungis et toutes les forces qui ont apporté leur soutien à cette lutte ont permis une victoire totale pour obtenir les autorisations de travail pour 128 travailleurs sans-papiers. Cela va enfin permettre qu’ils aient les mêmes droits que les autres travailleurs de Rungis.

Vendredi 7 avril, la préfecture, en lien avec la direction du Marché s’engageait à délivrer les 128 récépissés, avec autorisation de travail. Ils seront remis à la CGT vendredi 14 avril, le temps de vérifier le contenu des 128 dossiers déposés. Des entreprises comme Derichebourg (cette multinationale de rapaces qui se font un fric monstre sur la surexploitation des sans papiers et la privatisation du Nettoiement public notamment à Paris où leurs salariés collectent les déchets dans 4 arrondissements, un « marché » à 110 millions d’euros sur cinq ans) ont été les plus récalcitrantes : régulariser les travailleurs, c’est pouvoir moins les exploiter… et donc se faire moins de profits !

Après un barbecue festif de fin de lutte, dimanche 9 avril, le piquet de grève a été levé et les grévistes en manifestation depuis Rungis ont regagné leur foyer à Thiais.

Cette victoire montre à la fois que la lutte paie mais aussi que la solidarité est toujours d’actualité malgré les discours des politiciens qui se servent du racisme pour nous diviser.

Pour la régularisation des sans-papiers ! Les même droits pour tous les travailleurs !

Share Button