Turquie : non aux arrestations de militant-es du parti démocratique des peuples (HDP) !

rassemblement turquieUne fois encore, Erdoğan s’en prend aux droits démocratiques en Turquie en suspendant trois maires élus HDP de Diyarbakir, Adnan Selçuk Mizrakli, de Mardin, Ahmet Türk, et de Van, Bedia Özgökçe Ertan, dans la région principalement kurde du pays. Par ailleurs, plus de 400 militants du même parti dans tout le pays ont été arrêtés et perquisitionnés.

La Gauche révolutionnaire, section française du Comité pour une Internationale Ouvrière, apporte toute sa solidarité aux camarades du HDP suspendus et à toutes celles et ceux qui luttent contre la dictature d’Erdoğan, et exige par le même biais la libération de tous les militants et prisonniers politiques.

A bas la dictature d’Erdogan !

Macron et son gouvernement sont parmi l’un des plus fervents soutiens du pouvoir et des méthodes de dictateur d’Erdoğan. Ils sont bien contents d’avoir à la tête du pays, avec Erdoğan et ses amis, des fidèles serviteurs des capitalistes, notamment européens, dans la région. C’est pour cette raison aussi que nous appelons à la mobilisation en France en solidarité avec les travailleurs et jeunes en Turquie et contre le soutien de Macron à Erdoğan.

Fragilisée depuis plusieurs mois, la dictature utilise la répression pour se maintenir et tenter faire taire toute opposition. L’annulation des élections locales à Istanbul après la défaite de l’AKP face à la victoire du CHP et la deuxième claque lors du second vote en juin 2019 témoigne de la fragilité de l’AKP. L’armée turque fait de plus en plus d’incursions dans la région du Rojava dans le nord de la Syrie. Et la situation économique désastreuse dans le pays aggrave davantage les conditions de vie et de travail des travailleurs et travailleuses de Turquie (ouvriers de Cargill à Bursa, ouvriers Uniteks, textile de Izmir). Rien de surprenant dans ce contexte qu’Erdoğan s’en prenne à nouveau au HDP, principale opposition de gauche dans le pays. Il cherche à diviser les travailleurs et les peuples de Turquie.

Pour une opposition de masse unie des travailleurs et des peuples de Turquie

Ce qu’il faut c’est qu’une opposition de masse se construise face à Erdoğan. Le HDP peut contribuer à forger cela cette opposition de masse face à Erdoğan l’AKP. Et pour cela, le HDP doit soutenir et renforcer vers les luttes des travailleurs de Turquie qui s’affrontent à la politique d’Erdoğan qui sont elles aussi réprimées, et les lier aux luttes des populations opprimées comme celle des Kurdes. C’est à ces conditions qu’Erdoğan pourra être chassé : en construisant un mouvement de masse des travailleurs, des jeunes, femmes ou hommes, quelles que soient leur culture, langue….

À bas la répression. Pour en finir avec les présidents dictateurs comme Erdoğan et leurs alliés d’extrême droite, il faut lutter contre le capitalisme et défendre une société réellement libre et démocratique où tous les peuples vivront ensemble en paix, pour le socialisme !

Vive le socialisme !

Vive la solidarité des peuples !

Vive la révolution !

 

Afficher cette déclaration en format tract en cliquant ici.

Share Button