Toutes et tous ensemble, unissons la révolte contre Macron

manifestation-contre-reformes-gouvernement-dEmmanuel-Macron-reuni-differents-partis-gauche_0_729_487Record battu ! Les actionnaires n’auront jamais autant volé de richesse aux travailleurs, avec pour le seul 2ème trimestre la coquette somme de 46 milliards d’euros. L’Observatoire des inégalités a publié un rapport en juin qui dit : « La France est un pays où les riches sont plus riches qu’ailleurs en Europe, même après avoir payé leurs impôts». Bernard Arnault, patron du luxe LVMH, est carrément devenu la 2ème fortune mondiale. Tout va bien dans le monde des parasites ! Et de notre côté ?

De notre côté, sept millions de « steaks hachés » faits de fausse viande ont été distribués aux pauvres par des associations caritatives. Les jeunes ont droit à de fausses études, avec Parcoursup et la réforme du bac qui a donné des rentrées scolaires chaotiques (voir article en page 4). Les chômeurs ont droit à de faux jobs : emplois en CDD/intérim, à temps partiel, formations bidon… Sans compter le durcissement des conditions d’inscription à Pôle Emploi et la facilitation des radiations et sanctions. Les conditions de travail sont de plus en plus insupportables, légitimées par l’arbitraire et la violence au plus haut niveau de l’État. Voilà à quoi mène la politique de ce gouvernement qui n’est là que pour servir les intérêts des ultra-riches. En juin dernier, Macron a prétendu dénoncer un « capitalisme devenu fou ». Seuls les éditorialistes de BFMTV ont dû y croire ! Son gouvernement continue d’annoncer encore plus de mesures qui vont aggraver la situation de millions de travailleurs et de jeunes.

Macron veut supprimer 85 000 postes de fonctionnaires sur le quinquennat, notamment près de 6 000 dans les finances publiques, avec à la clé une baisse des contrôles (les riches sont reconnaissants !). Ils veulent continuer à démolir l’hôpital public, casser le droit du travail et les statuts des fonctionnaires, et ils préparent aussi la destruction du système de retraites pour nous faire travailler beaucoup plus et gagner beaucoup moins.

Mais le gouvernement sait qu’il marche sur des œufs. C’est bien pour cela qu’ils ont repoussé la réforme des retraites ou réduit les suppressions de postes. L’explosion de colère des Gilets jaunes a montré qu’on était des millions à ne plus vouloir de cette société qui exploite les travailleurs et détruit la Nature alors que les capitalistes croulent sous les richesses. Cela est confirmé par les très nombreuses luttes qui ont continué pendant l’été et qui marquent la rentrée. Y compris les mobilisations pour l’environnement sont animées par le ras-le-bol de comment cette société marche. Sur le fond, il s’agit de la même colère : contre le capitalisme et sa dictature du profit.

Il faut nous unir toutes et tous, avec nos partis, nos syndicats, s’organiser, discuter notamment sur nos lieux de travail et d’études. Contre Macron et les capitalistes, une riposte de masse sera nécessaire, que nous devons construire dans les mois et semaines a venir. Pas pour leur demander d’assouplir tel ou tel point de leur politique mais bien pour virer ce gouvernement et priver les capitalistes de leur pouvoir de nuire à toute la société. Battons-nous pour des vraies retraites décentes à 60 ans au plus tard avec 37,5 annuités ; la baisse massive du temps de travail pour embaucher tous les chômeurs, et aucun salaire sous 1800 € ; pour exiger la (re)nationalisation des principaux secteurs de l’économie, sans compensation pour les patrons et actionnaires ; la planification écologique de l’économie en fonction des besoins à travers des comités élus de travailleurs…

La Gauche Révolutionnaire propose à toutes celles et ceux qui veulent s’organiser, militer et lutter contre ce système de le faire avec nous. Pour lutter pour une société juste et fraternelle, où les principaux moyens de production seront gérés collectivement par les travailleurs eux-mêmes, une société véritablement démocratique : le socialisme.
Rejoins-nous !

Par C.R

Share Button