Soutenons la grève des postiers du 92!

arton12993Depuis le 26 mars 2018, plus de 100 postières et postiers du 92 sont en grève. Cette grève a éclaté après que Muriel Pénicaud, Ministre du Chômage, a validé le licenciement du secrétaire départemental du syndicat Sud-PTT, Gaël Quirante (voir l’Égalité n°189). Mais la grève ne se limite pas à la revendication de réintégration. La Poste, depuis sa privatisation partielle en 2008, est devenue le plus grand destructeur d’emplois de France : 100 000 postes supprimés en dix ans ! Pire, La Poste reçoit des millions d’euros d’argent public et les bénéfices ne cessent d’augmenter (851 millions d’euros en 2017).

Le but est de générer de plus en plus de profits. Pleuvent les réorganisations de service, les bureaux ouverts moins longtemps voire fermés, les postiers obligés de travailler de plus en plus vite… C’est contre cette politique que les postiers sont en grève. Elle est soutenue largement, mais ne pourra pas durer éternellement.

Les salaires ne sont pas versés lors de la grève. Les grévistes ont donc produit un Calendrier 2019 que vous pouvez acheter à partir de 10 € auprès des grévistes ou en écrivant avec votre chèque à Sud Poste 92, 51 rue Jean Bonal, 92250 La Garenne-Colombes. Il y a aussi une caisse de grève en ligne : lepotcommun.fr/pot/kgmfkl66

Comme nous l’avons écrit lors de la remise du don de la GR à la caisse de grève : « Il faut que Sud et tous les syndicats de la Poste lancent une grande campagne partout sur les mêmes revendications que votre lutte : défense des emplois, des salaires, stop aux réorganisations et à la répression. » La lutte des postiers et postières du 92 est d’intérêt général et doit être soutenue par toutes et tous !

Par Cécile Rimboud

Share Button