Retraités : après le gel des pensions, la hausse de la CSG… ça suffit !

manif_retraites_28_sept

Manifestation des retraités à Paris, 28 septembre 2017

Pour soi-disant augmenter un peu le pouvoir d’achat des salariés, Macron a donc décidé d’augmenter de 1,7% la CSG et notamment pour les retraités. En fait, c’est une belle arnaque pour tous. Les salariés du privé verront leurs cotisations sociales (maladie et chômage) supprimées, la « compensation » se fera seulement en 2 fois en janvier 2018 et à l’automne. Les fonctionnaires eux subiront aussi la hausse de la CSG mais sans compensation.

Le 30 août, Macron a dit : « un effort sera demandé aux pensionnés les plus aisés ». Pour lui, « aisé » c’est à partir de 1200 € par mois ! La CSG passera de 6,6 % à 8,3 % : 25 € en plus prélevés par mois soit 300 € en moins par an. Ce n’est pas la minuscule revalorisation des pensions de 0,8 % au 1er octobre après 4 ans de gel qui améliorera la vie des 9 millions de retraités. Leur pouvoir d’achat a diminué de 20 % alors que les profits du CAC 40 ont augmenté de 32,6 %. Les retraités sont mobilisés : les 12, 21 septembre et le 28 septembre pour leur journée d’action, à l’appel d’un collectif de syndicats et d’associations.

Par Marie-José Douet

Share Button