Référendum en Turquie: Erdogan renforce sa dictature

afp-4542a50eb2301a55b60febbe5948b1f89b9d78ccLe dimanche 16 avril 2017 a eu lieu en Turquie le référendum le plus discuté et critiqué de tous les temps. Ce référendum consistait en une révision constitutionnelle qui renforcerait les pouvoirs du semi-dictateur Erdoğan. Selon les chiffres officiels, le « Oui » a emporté le référendum avec 51,3 % des voix. Mais le contexte dans lequel s’est réalisé ce référendum est absolument anti-démocratique.

En effet, les partisans du « Non » ont subi une répression énorme par le pouvoir, donnant lieu à des agressions physiques, des gardes à vue, ils ont même été, pour certains fonctionnaires contraints de démissionner. D’un autre côté, les campagnes de « Oui » ont été largement soutenues par le gouvernement.Cependant, tout ce soutien n’a pas suffi puisque au moins 2,5 millions de bulletins de vote « Oui » sans sceau ont été comptabilisés comme valides par le Conseil Électoral, pour permettre la victoire d’Erdoğan. Aujourd’hui, trois semaines après la victoire du oui, qui renforce les pouvoirs du président, la société turque voit les manifestations s’essouffler et les arrestations d’opposants croître de façon exponentielle. Erdoğan espère ainsi instaurer une dictature sans fin, et prépare un référendum sur le rétablissement de la peine de mort… Mais l’absence de soutien massif à son référendum se verra de nouveau dans les prochaines mobilisations.

Dilan Yerlikaya

Share Button