Pour une université sans fachos ni sélection !

rouen 27 mars

Manifestation étudiante et lycéenne contre l’extrême droite et la politique de Macron le 28 mars

L’attaque des étudiant-es de Montpellier par un commando cagoulé digne des méthodes de l’extrême droite est intolérable. Des profs de la Fac de Droit y ont même participé, frappant et agressant au «taser». D’autres agressions ont eu lieu au lycée autogéré de Paris ou à la Fac de Lille. Ça montre que l’extrême droite a beau dire qu’elle est contre Macron, elle vient agresser ceux qui luttent contre la politique du président des riches ! Partout la mobilisation doit s’amplifier à une échelle massive contre les sales plans de Macron et tous ceux qui les soutiennent.

Nous publions ici le texte du tract que les militant-e-s de la Gauche révolutionnaire et leurs soutiens ont distribué à la manif étudiante et lycéenne de Rouen ce mercredi 28 mars. Le PDF peut être téléchargé ici.

À Montpellier et ailleurs, on voit que les politique de Macron, et sa clique, sont en fait soutenues par les forces réactionnaires : tout un tas de petits chefs qui tentent de réprimer celles et ceux qui veulent impulser la lutte.

Cela montre aussi que Macron, tout comme l’extrême droite, n’ont aucune base dans la société. Sa politique n’a aucun soutien actif parmi la population. Ce dont il a peur, c’est que nous nous mobilisions tous ensemble, qu’on unisse nos luttes.

La grande mobilisation du 22 mars avec des centaines de milliers de manifestants montre le potentiel. Les Universités en lutte comme à Toulouse, Montpellier, Paris…, la grève des cheminots le 3 avril prochain (et près de Rouen la grève de l’hôpital psychiatrique du Rouvray commencée depuis une semaine) sont autant de luttes à unir.

Il y en a assez de cette politique au service des ultra-riches !

Macron ne sert que le monde des super riches comme Bernard Arnault, patron entre autres de Dior, qui gagne plus de 700€ par seconde, mais surtout pas le nôtre, celui des étudiants et étudiantes, travailleurs et travailleuses, chômeurs et chômeuses et retraité.e.s qui peinent à finir leurs mois. Pendant qu’ils nous demandent de nous serrer la ceinture, qu’ils licencient par milliers et nous refusent l’accès aux études, les chiffres du CAC40 continuent de grimper. Face à toutes ces attaques et à celles de l’extrême droite, notre riposte doit prendre la forme d’un mouvement de masse, basé sur la solidarité pour combattre le racisme, le sexisme, les discriminations, les inégalités et l’exploitation.

Changer cette société

On ne veut plus de ces lois injustes et inégalitaires, de cette société qui discrimine, qui sélectionne. On en a assez de ce capitalisme qui exploite de plus en plus violemment les travailleurs et travailleuses aux profits d’une minorité de super riches. Personne ne nous fera croire que nous n’avons pas les moyens d’avoir une éducation qui répond à nos besoins, et les moyens d’obtenir des conditions de vie décentes pour tous.

Nous, la Gauche révolutionnaire, nous voulons une société égalitaire dans laquelle nous décidons d’avoir des services publics forts, pour toutes et tous. Cette société débarrassée de l’exploitation, c’est le socialisme.

Toutes et tous en lutte contre les plans de Macron !
Flics et fachos, hors des facs !

18.03.28 Tract Sol Montpeul-page-001

 

 

Share Button