Pour une lutte d’ensemble pour stopper les plans de Macron

un-long-cortege-de-manifestants-a-investi-le-centre-ville-de_2771151_667x333Le président des riches a du souci à se faire car la colère monte. On est toutes et tous attaqués : Universités, cheminots, personnel de la Santé, chômeurs, retraités, lycéens, travailleurs du privé… Après le succès de la grève du 22 mars, l’amplification de la lutte dans les Universités, la grève des cheminots, dans les maisons de retraites ou à l’Hôpital psychiatrique du Rouvray, sont des indices que la lutte se développe. Face à Macron qui ne sert que la minorité d’ultra-riches, il faut construire un mouvement de masse.

Les projets de Macron n’ont du soutien que dans les médias aux services du capitalisme. Sa seule réponse c’est d’envoyer les flics sur les étudiants.Et finalement, sur des Universités, ce sont les groupes d’extrême droite qui soutiennent la politique du président des riches et sont venus agresser les étudiants.La politique de Macron n’est que la continuation de ce qui a été fait par Hollande, Sarkozy et autres. Le démantèlement de la SNCF en vue de la privatisation du rail a été prépa-rée par les gouvernements PS ou de droite.Pareil pour la dégradation de la Santé, de l’Éducation ou des Universités. Et on voit le résultat des privatisations : tarifs qui ont plus que doublé pour le gaz, l’électricité, les timbres…et à chaque fois c’est avec dégradation du service et suppression de milliers d’emplois.

Réserver le monde à une minorité

On est tous attaqués, et pas seulement parles attaques directes de Macron. Les travail-leurs de Carrefour ont vu leur prime annuelle passer de 610 à 57 euros pendant que les actionnaires ont reçu plus de 350 millions de dividendes. Carrefour prévoit la suppression de2400 emplois mais a reçu plus de 2 milliards d’euros d’argent public en 6 ans.

La politique des PS-droite-En marche, c’est de toujours remplir les poches des mêmes ultra-riches et de supprimer les droits et les services publics de la majorité de la population. La Santé, l’Université, une éducation, des transports de qualité,… mais pour une minorité. Les impôts des travailleurs financent désormais les privilèges des riches.

Assez de cette société injuste,inégalitaire et antidémocratique

Refusons la sélection à l’Université, la casse programmée de la SNCF, de la Santé, et prochainement des retraites et de la sécurité sociale. On doit bloquer la politique de Macron par une lutte de masse, lycéens, étudiants,travailleurs du public et du privé toutes et tous ensemble.Le capitalisme emmène la société dans le mur. La dictature du profit et de l’exploitation détruit la Nature et les êtres humains. Le capitalisme ne fonctionne que pour une minorité de riches, c’est ce système qu’il faut changer.

La Gauche révolutionnaire lutte pour construire un mouvement de masse contre les plans de Macron et pour une société, libre et fraternelle, sans racisme ni sexisme, et où l’économie sera organisée démocratiquement pour satisfaire les besoins de toutes et tous et non les profit d’une poignée : le socialisme.

Téléchargez ici ce tract.

Share Button