Pour l’Écologie, une seule solution: le socialisme!

870x489_climat_2On ne peut vivre dans une société réellement écologique sous le capitalisme. Seule la défense du socialisme permet d’aller dans ce sens. Les politiques successives, malgré leurs innombrables tentatives de faire croire que l’on fait tout ce qui est possible pour sauver la planète, continuent dans la direction diamétralement opposée.

Article publié dans l’Egalité 195

Le diktat de la loi du profit empêche et empêchera toujours le développement du renouvelable : on remplace le charbon par le nucléaire, on invente le diesel pour répondre au problème de l’essence, et quand le diesel fait polémique, on le taxe pour revenir à l’essence. Un marché bien juteux pour les grands comme Total qui polluent et exploitent les travailleurs sans payer 1 € d’impôts ! Leurs 4 milliards d’euros de profits annuels (en France seulement !) suffiraient à financer une véritable recherche du renouvelable.

Mais hors de question : comme l’a si bien répondu Edouard Philippe quand Ruffin l’a interpellé sur les sales affaires du groupe pharmaceutique Sanofi, on ne touche pas à une entreprise française qui « fonctionne bien ». Leur réussite, c’est sur notre dos qu’ils la construisent, sur le dos des travailleurs. Pour faire du profit, on surproduit. Donc on gâche des ressources. Pour surproduire, on nous exploite. Le combat pour l’écologie, pour le sauvetage de la planète, est un combat pour la libération des travailleurs !

Dans ce contexte, la jeunesse entre en lutte dans de nombreux pays. Nous étions des milliers à fouler les rues des plus grandes villes du monde les 15 et 16 mars. Soyons des millions le 24 mai !

Il faut faire pression sur les directions syndicales pour qu’elles appellent à rejoindre la jeunesse en grève. Il faut se mobiliser, sensibiliser autour de nous. Nous sommes tous concernés et nous pouvons tous agir ! Il faut construire et défendre un programme commun, s’allier pour les intérêts de toutes et tous.

Nous en sommes tous au même point : nos portefeuilles sont de plus en plus vides d’argent, et nos poumons de plus en plus emplis d’air pollué. Alors battons-nous ensemble ! Contre le capitalisme, contre les quelques individus qui nous exploitent, nous, travailleurs, en détruisant la planète dans leur folie des grandeurs ! Les capitalistes vivent de la défense de l’ours polaire Coca-Cola, et il est évident qu’ils n’en ont rien à cirer des vrais ours polaires et de leurs banquises. C’est tout le système économique qu’il faut changer. On ne sauvera le monde qu’en s’organisant, tous ensemble, pour définir nos besoins et y répondre. Construisons une révolution mondiale socialiste, pour se débarrasser de l’exploitation des travailleurs et des ressources naturelles !

Par Vincent Delapierre

Share Button