Ce week-end: conférence nationale de la Gauche Révolutionnaire

received_173646080632852Tous les ans, les militant·e·s de la Gauche Révolutionnaire se retrouvent pour débattre, s’organiser et préparer la suite de l’activité de l’organisation, la lutte contre Macron et le capitalisme. La Conférence nationale se tient un an après le Congrès qui a eu des discussions de fond et pris une série de décisions importantes. Cette réunion est l’occasion d’en tirer les premiers bilans, de les confirmer ou non. Elle est centrale pour notre organisation, non seulement elle permet à tous les militants de se réunir pour discuter mais elle maintient un contrôle démocratique sur la politique du parti.

Le pouvoir de Macron-Philippe est en crise, amplifions la lutte!

Huit semaines de lutte, cheminots, enseignants, personnels de santé, travailleurs des ports, de l’électricité etc., toutes et tous ensemble, désormais rejoints par de plus en plus de jeunes, lycéens et étudiants ! Le dernier sondage (pourtant de BFM!) le dit encore : 61% des gens pensent que le gouvernement doit retirer son projet de casse des retraites ! Politiquement, Macron a déjà perdu. La question est autant comment continuer la lutte que de créer une véritable alternative à Macron et au capitalisme.

Téléchargez le dernier tract de la Gauche Révolutionnaire

 

Grève à l’Hôpital du Belvédère de Mont saint Aignan 76

thumbnail_naissance-finance-couleurUne nouvelle fois, le 27 janvier 2020, les personnels de la Maternité du Belvédère se sont mis en grève pour défendre leurs emplois, leurs conditions de travail et la qualité des soins donnés aux patientes et nourrissons.
Le 17 octobre 2019, la Maternité a obtenu le label national « Maternité bienveillante » qui consacre les efforts du personnel pour respecter certains critères dont l’écoute des couples et l’hostilité à une médicalisation à outrance. Pas très compatible avec la volonté du gouvernement et des
multinationales medico-pharmaceutiques de rentabiliser les soins hospitaliers et le commerce des médicaments !

Législatives en Grande-Bretagne: vers une période de lutte

indexEmpêtré dans un Brexit qui n’en finit plus d’être repoussé, Boris Johnson, le Premier ministre conservateur, a convoqué des élections anticipées qui ont eu lieu le 12 décembre dernier. Le but de Johnson était d’obtenir une majorité au Parlement pour faire voter ses accords sur le Brexit. Dans le même temps, il essaie de privatiser le système de santé (National Health Service) au profit des sociétés privées. Ce projet suscite une vive opposition de la part de l’ensemble des travailleurs britanniques.

Chapelle Darblay Grand-Couronne (76) : non à la fermeture du site !

received_178748500198314Ce mardi 28 janvier 2020, les craintes se sont confirmées. La commission industrielle de la préfecture a annoncé la fermeture du site sous 5 mois c’est à dire fin juin 2020. Le patron du géant du papier UPM abandonnant le site après avoir engraissé ses gros actionnaires ! Et ce sont 246 emplois qui sont menacés. Ça suffit ! Les travailleurs se sont organisés pendant 3 jours à partir du 13 janvier dernier, bloquant totalement l’usine pour exiger des réponses. Il va falloir recommencer, la mobilisation est à l’ordre du jour ! L’entreprise produit 30 % du papier recyclé de France. Dans un contexte où l’environnement et l’écologie sont des priorités vitales, l’usine est d’autant plus un enjeu social et économique. Assez que les gros actionnaires décident de notre vie, de nos emplois et détruisent l’environnement !

Après le redémarrage des usines Lubrizol et Total, c’est toujours le brouillard!

au-moins-1-800-agriculteurs-ont-ete-touches-par-les-suies-de-l-incendie-de-l-usine-lubrizol-de-rouen-photo-lou-benoist-afp-1570770885Le 10 décembre 2019 trois mois après l’incendie, Lubrizol a rouvert à Rouen, malgré une forte contestation. On ne connaît toujours pas les causes de l’incendie. L’enquête judiciaire est encore ouverte ! Les indemnisations promises par les dirigeants restent secrètes. Silence sur : les conditions de sécurité pour les travailleurs de l’usine, celles des riverains, de ceux de l’agglomération.