Macron, Philippe, Castaner: qu’ils dégagent tous! Il faut une lutte de masse et une grève tous ensemble

gilets-4214669

Manifestation du 1er Mai à Toulouse

Les Gilets Jaunes ont révélé avec fracas l’injustice de la situation de millions de personnes : travailleurs, avec ou sans emploi, jeunes, retraités… On survit avec des salaires trop faibles, on subit la pression du management agressif partout, Macron continue à fermer et privatiser nos services publics et à casser notre Éducation, et on nous dit qu’il n’y a pas d’argent dans ce pays. Mais la révolte qui a commencé à éclater a aussi montré qu’on est des millions à ne plus vouloir continuer comme ça.

Leur fric pue et nous écrase

Top_10_des_plus_grandes_fortunes_de_france_nLe miracle de Notre-Dame de Paris est donc que les ultra-riches ont découvert qu’ils avaient de l’argent, et pas qu’un peu. En quelques secondes, ces pauvres gens qui allaient si mal selon les journalistes des médias capitalistes et le gouvernement, ont donc craché leurs méprisants millions à la face de la population. Le plus minable dans sa servilité étant le ministre de la culture lui-même, qui proposait que ces dons soient déduits à 90 % des impôts, autrement dit une sacrée économie. C’est un métier d’être laquais des grands seigneurs. Même si le temps des Cathédrales paraît loin, le commerce des bonnes œuvres est l’assurance d’un traitement de choix au paradis médiatique des BFMTV et autres suppôts du capital.

La mesquinerie n’a pas de limites puisque ces millions charitables ne proviennent pas des poches de nos ultra-riches mais des fondations d’entreprises, ces caisses où traînent des centaines de millions extorqués aux travailleurs à qui on explique qu’augmenter les salaires ce n’est pas possible.

L’Égalité n° 194 – mars-avril 2019

EGA_194-page-001 Clique ici pour télécharger l’Égalité 194 « Uni.e.s et en lutte pour dégager Macron et sa politique au services des riches ! Il faut une grève générale ! »

Au sommaire :

  • Algérie : Femmes, jeunes, peuples Amazigh … tous prennent leur place dans le mouvement
  • Le mouvement des gilets jaunes a montré la faiblesse de Macron. C’est le moment pour lutter tous ensemble
  • Elections Européennes : Contre Macron et l’Europe des capitalistes, votons France Insoumise !
  • Un parti, par et pour les 99% !
  • Éducation : casse en profondeur
  • Haïti, rébellion sociale contre la pauvreté et la corruption
  • Le 8 mars doit être une journée de grève !

… et de nombreux autres articles.

Nous t’en souhaitons bonne lecture !

Si tu souhaites t’abonner et recevoir notre journal en format papier, c’est par ici !

Halte au harcèlement contre Hafsa !

DÉCLARATION DE LA GAUCHE RÉVOLUTIONNAIRE. Le 15 avril, la cathédrale Notre Dame de Paris était en flammes, entraînant des émotions très diverses sur les réseaux sociaux et une surenchère des médias sur la gravité de l’événement. Nous pensons que ce genre d’incident est une perte pour le patrimoine public, mais qu’il aurait pu être largement évité ! Car Macron, qui a à cœur de détruire le service public, a fait de nouvelles coupes dans le budget de la Culture. De plus en plus de rénovations sont repoussées, ou sous-traitées par des sociétés qui ne pensent qu’au profit et pas à l’efficacité ou à la sécurité. Nous ne sommes pas dupes du cynisme des ultra-riches qui jettent leur millions à la face des travailleurs et de la population, pas plus que d’un Macron qui multiplie les annonces démagogiques pour se servir de l’incendie à des fins d’unité autour de lui. Nous ne tomberons pas dans le piège du traitement de l’événement par les médias et les politiciens, qui vise à faire oublier les terribles conséquences de politiques qui maintiennent des millions de personnes dans la précarité et le dénuement.

Coup de grâce au statut des fonctionnaires ?

angouleme-la-ville-veut-instaurer-le-salaire-au-meriteLes services publics, les fonctionnaires et leur statut sont l’une des cibles principales de ce gouvernement, comme des prédécesseurs. Les salaires sont gelés depuis 2010. Mais là en plus il veut instaurer le salaire « au mérite ». Autrement dit, payer plus par des primes les fonctionnaires qui répondront le mieux aux injonctions de la hiérarchie et des gouvernements. Cela fait voler en éclats l’indépendance des fonctionnaires.

Par ailleurs, elle risque d’handicaper les femmes en congés maternité ou les fonctionnaires en arrêt longue maladie tout en permettant aux hauts-fonctionnaires de voir leur rémunération se rapprocher de celles, exorbitantes, des cadres dirigeants du privé. On sait depuis peu que les 600 plus hauts fonctionnaires d’État gagnent plus de 150 000 € nets par an !

Enfin, en permettant toujours plus de recrutement hors statut et précaires, c’est à terme la disparition des fonctionnaires et du statut (hormis certainement pour la police et l’armée) qui est programmée. Le règne de la précarité !

Des mesures réactionnaires dans l’Educ!

faut-il-installer-les-drapeaux-francais-et-europeen-dans-les-salles-de-classe-20190212-2040-8cf318-0@1x (2)Parmi les articles de la réforme « école de la confiance » de Blanquer, l’un d’eux a suscité une vive réaction. Il s’agit de celui qui oblige la présence du drapeau tricolore dans toutes les classes, de chanter la Marseillaise, et du port de l’uniforme. Le pack complet pour satisfaire un électorat réactionnaire, nostalgique d’une école inutilement rigide, et dans l’imaginaire plus efficace. Cette mesure, en plus de cacher un nationalisme désuet et belliqueux, est là pour occuper le terrain, pour cacher que « l’école de la confiance » vise à réduire le nombre d’heures de cours, la qualité de ceux-ci ainsi que supprimer des matières. Au final à réduire ce qu’on peut apprendre à l’école.

Pourquoi ? Quelle est l’utilité d’appauvrir culturellement, intellectuellement la jeunesse ? Faire l’école à l’image du système : une éducation de qualité réservée aux riches, et pour les autres, obéissance à l’ordre, au drapeau… et à l’exploitation !