100 ans de la révolution russe de 1917 – Février et le renversement du Tsar

1313122-Scènes_de_fraternisation_entre_soldats_et_ouvriersEn ce début d’année 1917, la 1ère guerre mondiale a confirmé le nom que Lénine, Trotsky et d’autres révolutionnaires lui donnaient. La « grande boucherie impérialiste » avait déjà fait plus de 10 millions de morts, dont, pour la Russie, un million de soldats et autant de civils.

L’histoire de la révolution russe t’intéresse? Viens en discuter avec nous le 8 avril, 16h30 à Rouen 

Viols, massacres, pillage des ressources en République Démocratique du Congo, plus jamais ça !

CONGO

Comme dans beaucoup de pays d’Afrique, un nouveau système de néocolonisation a été mis en place avec des dictateurs marionnettes qui sont les meilleurs amis de nos États quand ils coopèrent pour piller les ressources et les populations… mais sont renversés par des coups d’état, lorsqu’ils refusent ou deviennent trop gênants, notamment par la médiatisation de massacres ou de scandales. C’est ce qu’il s’est passé il y a 20 ans quand les impérialistes ont voulu renverser Kabila au Congo. Depuis ils ont utilisé des forces étrangères comme l’armée rwandaise pour déclencher la guerre et faire valoir leurs intérêts. Les différents accords de paix depuis et les élections en République Démocratique du Congo n’ont jamais été respectés.

Votons Mélenchon ! Virons la politique du PS, de la droite et du FN

meeting-de-melenchon-ecran-geant-deux-elus-rennais-en-rajoutentUne majorité d’entre nous n’en peut plus des politiques néolibérales. Mais notre colère reste souvent individuelle. Alors, d’une manière ou d’une autre, les élections à venir vont être un moment pour exprimer cela. Certains projettent de s’abstenir, fatigués du cirque des politicards qui ne cherchent qu’à se mettre au chaud, d’autres envisagent même de voter Le Pen pensant à tort secouer le système. Qu’est-ce qui peut réellement les dégager, renforcer notre camp et aider à nous regrouper ? Viens en discuter avec nous le 8 avril, 18h30 à Rouen.  Article publié dans l’Egalité 182

Journée de débats avec la Gauche Révolutionnaire le 8 avril à Rouen

invitHollande, Sarkozy et Valls dégagés avant même les élections, révélations quotidiennes de corruption de Fillon… L’instabilité autour des élections et l’incertitude de leurs résultats révèlent la crise profonde de la classe dirigeante. Les programmes de Macron, Fillon ou Le Pen ne promettent rien d’autre que de prolonger le pourrissement du capitalisme avec ce qu’il entraîne : chômage, guerre, racisme…

De plus en plus de jeunes, de travailleurs, de chômeurs… en ont assez de cette situation. L’enjeu : renforcer le camp de ceux qui veulent lutter et résister, et construire un mouvement de masse qui s’en prenne réellement aux vrais responsables, les super riches, les financiers, les groupes d’actionnaires, et défende le socialisme démocratique !
Discutons-en : les sujets pour débattre et se préparer à lutter ensemble ne manquent pas !

Le monde au bord de l’explosion ?

4827699_6_0faa_la-plupart-des-victimes-du-16-aout-au-15_582d25e9890cb42975356b4c01a888c8

DILKOFF AFP

Il n’y a pas une région du monde qui échappe à l’instabilité. Que ce soit du point de vue économique, social, militaire ou environnemental. Partout où l’on porte le regard, ce n’est que pauvreté, guerre, famine, désastres en tous genres. Les classes dirigeantes, elles mêmes, expriment de fortes inquiétudes pour la stabilité sociale et économique. De fait, les discours discriminatoires et racistes de multiplient, car les politiciens n’ont pas de réponse pour améliorer le sort de la majorité. Ils accusent alors les « autres » (étrangers, migrants, réfugiés, ceux qui ont une autre religion…) tout ce qui leur permet d’éloigner l’attention de leur propre classe, de leurs propres politiques et de leur système économique. Article publié dans l’Egalité numéro 182