52ème congrès, pour une CGT comme instrument de lutte généralisée des travailleurs

52congresNous sommes quelques militant-e-s de la CGT et souhaitons proposer les réflexions suivantes au débat tant du congrès confédéral que pour les semaines suivantes.

Depuis plusieurs mois, la contestation sociale des politiques qui sont menées depuis des décennies et aggravées par Macron et son gouvernement prend de l’ampleur. Cela doit interpeller notre confédération en son 52ème congrès. Il y a bien sûr le mouvement des Gilets Jaunes (composé majoritairement de travailleur-ses et de retraité-e-s), les luttes dans les entreprises et les services publics…

Cette situation a débuté dès 2016. Elle perdure jusqu’à aujourd’hui, car aucune attaque gouvernementale ou patronale ne s’est ralentie. Pas plus que la rapacité des capitalistes à exploiter les travailleur-se-s pour extorquer leurs bénéfices et dividendes. Ces résistances sont la démonstration de la combativité, de la disponibilité pour nos luttes revendicatives. Elle est le signe d’une recherche à la fois des moyens d’exprimer sa colère mais, plus important encore, de solutions pour en finir avec la dégradation sans fin des conditions de vie et de travail.

Non au démantèlement de la santé publique

p5 GrevePersonnelHopital_BaionaMacron dit qu’il n’y aura pas de fermetures d’hôpitaux mais des services continuent d’être fermés avec suppressions de lits et redéploiement de personnel. La colère est grande chez les hospitaliers. Après les 17 services d’urgences de Paris qui ont débuté en avril, puis de Mantes-la-Jolie (78), de Valence (26), c’est au tour des urgences de la Croix-Rousse à Lyon de se mettre en grève.

Article publié dans l’Egalité195

De la colère dans le cathéter!

Mobilisation 26 mars hopital valence + gj 2Suite au « plan de retour à l’équilibre » prévoyant une suppression de 50 postes et de 30 lits à l’hôpital de Valence (26), l’intersyndicale FO, CGT et SUD a appelé les  soignants à se mobiliser le 26 mars dernier. La mobilisation fut une réussite, les soignants ont été rejoint par les Gilets Jaunes venus soutenir la lutte, la grève illimitée des urgences a alors été déclarée. Depuis, les grévistes ont manifesté plusieurs fois devant l’Agence Régionale de Santé pour protester contre la casse de la santé.

Pour une Algérie libre, démocratique, égalitaire: une Algérie socialiste!

indexUne Algérie libre qui permettrait la liberté de vivre à toute la population quel que soit son peuple, sa culture, son éventuelle religion et son sexe. Une Algérie libre de ses prédateurs et de ses fanatiques,lesquels sont largement minoritaires dans le pays.
Une Algérie démocratique, où le peuple peut voter et/ou décider démocratiquement et sans fraude des décisions importantes qui concernent son pays et de son avenir et avec une séparation complète des religions et des institutions publiques.

Pour une riposte générale contre la politique de Macron

000_14g7pj-3635679L’entrée en lutte de nouvelles couches de travailleurs, de retraités et de jeunes parmi les Gilets jaunes montre qu’il est possible de déstabiliser le gouvernement Macron et nécessaire de lutter contre cette politique. Expulsés des ronds-points par le gouvernement et ses CRS, les GJ ne sont plus au contact de la population pour discuter. Les manifestations hebdomadaires du samedi sont devenues le seul point de convergence. Massives au début, mais très réprimées, les manifs sont logiquement moins importantes.

Education: luttons pour des moyens à la hauteur des besoins!

Ce vieux slogan des mobilisations dans l’Éducation (et dans d’autres secteurs de la fonction publique) est toujours d’actualité. Il résume bien que la question des moyens est centrale pour aboutir à une Éducation gratuite, de qualité, accessible à toutes et tous.

Macron et Blanquer accélère la casse de l’éducation

La lutte pour plus de moyens était et est au coeur des mobilisations dans l’Éducation de ces derniers mois et semaines (contre les réformes du lycée général et du lycée professionnel, contre la loi Blanquer dans le 1er degré, contre les suppressions de postes…).