Changement de cap au PCF?

p5 pcf

La direction du PCF réunie dans son siège Place du Colonel Fabien à Paris

La préparation du 38ème congrès du PCF a donné un résultat inédit. Le texte présenté par la direction n’a recueilli que 38 % des suffrages des adhérents à jour de cotisation (11 467 voix) tandis que le principal texte d’opposition, Pour un manifeste du Parti communiste du XXIe siècle, a recueilli 12 719 suffrages, soit 42 %. Pas de majorité réelle donc. Les points qui font divergence ne sont pas réellement abordés sur le fond – même si le texte arrivé en tête se veut plus tranché ou incisif sur certaines questions. De fait, il y a peu de chance que ce congrès aboutisse à une réelle clarification.

Article publié dans l’Egalité 192

Victoire des Hyatt après trois mois de lutte !

48419150_1962375264069493_5355211180249972736_nÇa y est ! Il aura fallu 87 jours de grève pour que les travailleurs du Palace luxueux Paris Hyatt Vendôme gagnent ! Commencée le 25 septembre, la lutte a été terminée avec une réunion de négociations le vendredi 21 décembre. Après deux mois où la direction de cet hôtel d’ultra-riches a fait la sourde oreille, prétendant ne pas vouloir discuter des revendications des camarades !

Les grévistes ont gagné :

  • l’alignement des salaires sur les salaires les plus élevés dans le groupe, pour les salariés en sous-traitance, comme pour les embauchés
  • d’avoir des délégués syndicaux dans l’hôtel (et non pas des délégués « centraux » pour la sous-traitance)
  • un statut collectif pour les salariés en sous-traitance bien supérieur aux minima conventionnels de l’hôtellerie/propreté qui les suivra en cas de changement de prestataire

Cela n’a vraiment pas été une mince affaire. Tout au long de la grève, les camarades ont eu à subir le harcèlement de leur direction (une déléguée a reçu des seaux d’eau sur la tête, lancés lâchement depuis les fenêtres de l’hôtel), le harcèlement policier (les grévistes ont eu à subir des « nasses » par les CRS), et même la répression physique (plusieurs grévistes ont été blessés suite à des agressions de vigiles privés, deux ont dû être emmenés aux urgences) ; sans compter le mépris des très riches de la Rue de la Paix ou plus exactement Rue des Milliardaires.

France Insoumise comment avancer?

fiAprès seulement deux ans d’existence, la France insoumise est la force politique la plus connue à gauche. Et Macron, en commanditant des perquisitions massives contre la FI le 16 octobre l’a confirmé. La FI (et Mélenchon) reste l’ennemi politique à abattre pour lui et son gouvernement.

Le besoin d’une force puissante face à Macron

Face à Macron, Mélenchon et son mouvement constituent la première force d’opposition à gauche vers laquelle regarde toute une partie des travailleurs et des jeunes. En mai dernier, le succès des manifestations des 5 et 26 mai, auquel ont largement contribué les insoumis, a montré le rôle central que la FI peut jouer pour traduire la colère sociale. La France insoumise occupe un espace politique à gauche. Et les élections européennes, premières élections nationales depuis juin 2017, peuvent être un moment pour progresser.

A bas la TVA! Chacun selon ses moyens!

La TVA, c’est la taxe injuste par excellence. C’est comme un impôt sur la consommation à 20 % pour tous, peu importe nos revenus. Mais 20 %, ça ne pèse pas la même chose dans le budget quand on est au SMIC ou quand on est milliardaire. Cette taxe et toutes les autres taxes ou contributions injustes (CSG, CRDS…) doivent être supprimées !

La Gauche Révolutionnaire dit : TVA, non, ISF, oui ! Les instits, les infirmières, les pompiers, la rénovation des routes, les transports en commun (et on a besoin de bien plus que ce qui existe actuellement)… Tout le monde doit participer pour financer tout ça, à hauteur des besoins, chacun selon ses moyens. Les gilets jaunes ne disent pas autre chose : le problème n’est pas de payer des impôts, mais de voir que ça ne sert pas à la population car les services publics sont détruits.

Les petits devraient payer un tout petit peu, et les très riches doivent payer le reste. Cela vaut aussi pour les entreprises. En bref, l’impôt doit être fortement progressif !

La révolte est en marche. Etendons la grève et la lutte partout! Macron dégage!

B9717633842Z.1_20181117162356_000+GF7CEM6R5.2-0«Macron dégage ! », « Macron démission », c’est la révolte de ceux qui en ont marre de subir le mépris et l’arrogance du président des riches. « Ceux qui ne sont rien », comme nous avait décrit Macron, sont non seulement en train de le défier, mais également de le faire plier. Nous sommes également devenus « tout ». Travailleurs peu payés, retraités ayant perdu des centaines d’euros depuis les mesures de Macron, intérimaires galérant de contrat en contrat, les gilets jaunes ont ouvert le chemin de la révolte : lycéens, étudiants, travailleurs, il faut que tout le monde entre dans la lutte et qu’on aille vers la grève générale.

Mêmes études = mêmes droits

off_manif_etudiants_lyon_7e-00_00_00_20-3995613Dans la continuité de la sélection à la fac mise en place par Parcoursup, le premier ministre Édouard Philippe a annoncé une augmentation des frais d’inscription pour les étudiants hors Union Européenne.

Un projet de loi injuste !

Avec ce projet de loi, le coût des études passerait de 170 € à 2770 € pour une année de licence, et de 243 € à 3770 € pour une année en Master ! Certains étudiants devraient payer 16 fois plus que d’autres pour faire la même chose ? Non, le gouvernement ne nous aura pas à son petit jeu. Nous refusons qu’une fac déjà bien trop élitiste se ferme encore plus aux étudiants, en les triant selon leurs moyens. En plus, cette mesure veut nous diviser entre étudiant-e-s selon la nationalité ? Il en est hors de question.