Non à l’invasion du Rojava par l’armée turque !

Rassemblement en solidarité et en défense du Rojava, à Rouen, mercredi 9 octobre

Rassemblement en solidarité et en défense du Rojava, à Rouen, mercredi 9 octobre

Suite à l’annonce de Trump de retirer les troupes US de Syrie, Erdoğan a déclenché le début d’une offensive contre la milice kurde YPG pour envahir le Rojava.

En réalité, ce sont des milliers de jeunes militaires turcs qui sont envoyés à la guerre pour les seuls bénéfices du président-dictateur Erdoğan. Ils seront accompagnés de dizaines de milliers de combattants issus de groupes pour certains djihadistes venus continuer leur massacre de la population notamment yézidie, kurde, syriaque et arabe.

C’est cette même région dont Daesh a été chassé par les forces démocratiques syriennes (FDS), organisées autour des Unités de défense du peuple YPG et YPJ. Ce sont ces forces-là que Erdoğan veut éliminer.

USA, UE complices d’Erdoğan !

Erdoğan justifie ce massacre par la création d’une zone tampon qui permettra d’accueillir les réfugiés Syriens mais surtout d’étendre la zone d’influence de son régime. Trump agite sa menace de faire « effondrer » l’économie turque alors que son retrait des troupes est un feu vert pour Erdoğan L’Union européenne prétend s’opposer à Erdoğan mais se contente de se dire « préoccupée ». En réalité, toutes ces puissances capitalistes passent leur temps à essayer de dépouiller ce qu’il reste du Moyen-Orient sur le dos des peuples. Leur seul but à la guerre est le commerce d’armes et de pétrole.

En fait, cette guerre c’est surtout pour Erdoğan le moyen ultime pour dissimuler la grave crise économique et sociale que subit la Turquie et qui voit les conditions de vie et de travail des travailleurs de Turquie se dégrader de plus en plus. Les défaites électorales de son parti, l’AKP, se sont multipliées. En espérant que cet élan nationaliste le protégera, Erdoğan se trompe, la colère sociale va continuer de s’exprimer.

Il faut que les luttes en Turquie s’unissent, que ce soient les luttes des travailleurs, l’opposition à la guerre ou celles en défense des minorités comme les Kurdes ou autres.

Nous nous opposons autant à la guerre d’Erdoğan qu’aux manœuvres et magouilles des impérialistes tant des USA que de l’UE.

La Gauche Révolutionnaire est pour une lutte internationale des travailleurs, de la jeunesse contre la guerre et le capitalisme, pour le socialisme en Turquie, au Moyen-Orient et dans le monde entier.

Erdoğan, Trump, Macron, tous complices à se partager le Moyen-Orient sur le dos des peuples !

  • Non à la guerre !
  • Non au massacre du peuple kurde !
  • Défendons le Rojava !

 

Téléchargez ce tract ci-dessous : en français ou en turc.

tract rojava Screenshot_1

Share Button