Mobilisations dans l’éducation

a02df1656f24317b264b335990b4c50aLes raisons de la colère sont nombreuses : le gel des salaires , la réforme des rythmes scolaires , la baisse des moyens et les suppressions de postes, le recours aux emplois précaires et les embauches sans statuts.
Partout en France des lycées (enseignants et élèves) isolés se mobilisent à l’annonce des financements de l’état à l’image du lycée Jean-Macé de Vitry-sur-Seine ou près d’une centaine d’élèves ont manifesté devant le rectorat de Créteil pour protester contre la suppression de trois classes de terminale le 6 février. Le ministère essaye de monter les établissements les uns contre les autres en se battant pour des miettes. Le débat ne doit pas être à qui on donne le peu de moyen mais qu’il y ait assez de moyen pour tous. Hollande avait promis des créations de postes et la priorité à l’éducation. Force est de constater que les moyens continuent de diminuer et les suppressions de postes aussi. Dans le 94 il y a une mobilisation contre la réforme des rythmes scolaires avec un rassemblement à paris métro Solferino mercredi 12 février 2014 à 13h30. Dans le 92 ils font grève et ont fait leur manifestation le 4 février. Dans le 93 il y a grève jeudi 13 Février et manifestation à 14h métro Saint-Michel à Paris. Chaque département à son initiative , il faut se regrouper, même si les vacances approchant ne vont pas aider à cela. Il faut un mouvement national pour des moyens à la hauteur des besoins dans toute l’éducation qui mette en cause la politique du gouvernement enseignants et élèves. Le gouvernement qui a prévu encore 15 milliards d’économies pour la fonction publique n’en a pas finis. Alors que des milliards de cadeaux sont faits et promis au patronat sans contrepartie, l’argent devrait plutôt servir entre autre à l’éducation.

Share Button