Mobilisation dans les transports

690486-des-manifestants-defilent-a-paris-a-l-appel-de-la-cgt-contre-le-dumping-social-dans-le-secteur-des-tUne première manifestation, organisée par la CGT Cheminot et SUD RAIL, a eu lieu le 30 octobre devant le siège de la Sncf contre la répression des militants syndicaux ayant contesté les choix de l’entreprise. Le 4 novembre une nouvelle manifestation et grève a eu lieu, appelées par la fédération des transports CGT pour unir les travailleurs du secteur sur d’autres propositions que les réformes du gouvernement. La réforme ferroviaire a été votée, ce qui va entraîner des fermetures de lignes, des suppressions de postes et une inégalité d’accès aux transports pour privilégier les choses rentables. La logique du low cost pour pallier au manque de moyen des usagers dû à la faiblesse des salaires dans le pays continue, y compris à Air France – ce qui a causé la grève des pilotes. Dans la loi de transition énergétique rien n’est prévu pour favoriser le fret ferroviaire ou fluvial, l’écotaxe a été abandonnée sans qu’aucune contribution des gros pollueurs (les grandes compagnies de transport routier) ne soit demandée . Pendant ce temps pour nous, c’est la hausse du gazole qui reste la seule mesure, avec une taxe supplémentaire de 2 centimes par litre. Les syndicats mobilisent pour la défense du service public, l’accessibilité des transports en remettant la TVA à 5 % , une contribution plus large des entreprises aux réseaux de transports qu’ils utilisent notamment via le  »Versement transport ».

Share Button