Macron dégage! Pour un nouveau mai 68!

manifestation-des-gilets-jaunes_4084259Les actions de masse initiées par les gilets jaunes sont en train de montrer notre détermination à stopper cette politique au services des riches et qu’on ne lâchera pas. Macron fait croire qu’il écoute mais son gouvernement réprime, nous traite avec mépris. On doit continuer, rassembler, construire un mouvement de masse partout et qui aille jusqu’à la grève, pour un nouveau Mai 68 !
Cette même semaine on a appris que le PDG de Renault, et chouchou du gouvernement, Carlos Goshn, a non seulement un revenu de 16 millions d’euros mais qu’il piquait en plus dans la caisse pour augmenter sa fortune. Les travailleurs de Renault, licenciés pour que l’entreprise fasse du profit, apprécieront !

Tract pour les manifestations du 24 novembre

Nous sur les blocages, on galère à cause de la hausse des taxes (TVA, CSG…), à cause de nos salaires trop bas, à cause des prix qui flambent. Les français ont 440 euros de revenu en moins par an depuis 2008 (INSEE). Macron continue la tendance commencée sous Sarkozy et Hollande. L’impôt sur la fortune est supprimé, les multinationales ont vu leurs impôts baisser…
Personne n’est contre payer des impôts et des cotisations sociales car cela finance les services publics, les retraites, les allocations familiales.Mais les taxes comme la TVA tapent plus durement les plus modestes et rien ne va à la population. Les services publics sont attaqués et dégradés par toutes ces politiques au profit des actionnaires. Suppressions d’emplois dans l’Éducation, conditions de travail terribles dans la santé, conditions de vie indignes pour les retraités dans les Ehpad… la liste du ras-le-bol est longue.

La révolte doit s’amplifier

Travailleurs, retraités, jeunes… il y a une vraie envie d’agir. La colère est bel et bien là et cherche un moyen de prendre une forme combative et d’aller vers le blocage de l’économie. Des syndicats ont lancé des appels à la grève ou sont venus apporter leur soutien aux blocages, il faut continuer dans ce sens. C’est par une lutte toutes et tous ensemble, une grève dans tous les secteurs de l’économie, qu’on fera plier Macron.

Hors de question de se laisser diviser par les racistes, les homophobes, et les sexistes. C’est pour une société fraternelle et juste que nous luttons. Et ce combat on le gagnera en s’unissant qu’on soit jeune, travailleur, retraité, sans distinction de culture, de sexe ou d’origine. Et c’est comme cela que sont animés la plupart des blocages et qu’il faut maintenir.
Changer cette société

Le mouvement des « gilets jaunes » est une révolte contre Macron et tout ce qu’il représente : une société inégalitaire qui écrase les retraités et les travailleurs. Ce mouvement a le potentiel de nous unir toutes et tous.
Il faut aller vers un front de lutte contre Macron et sa politique avec les forces qui défendent réellement les travailleurs, pour ne pas laisser de place à la droite ou l’extrême droite qui veulent nous diviser et ne représentent pas nos intérêts.
Après la manifestation du 24, une grande journée de grève et de blocage devrait être appelée, dans le public comme dans le privé, avec les jeunes, et ce, au plus vite.

Imposer les riches oui ! Taxer les travailleurs et les pauvres, non ! Contre Macron et son monde de millionnaires, contre le capitalisme et ses injustices, la Gauche révolutionnaire lutte pour une société réellement démocratique, solidaire et fraternelle : le socialisme. Rejoignez nous !


Share Button