Les métallos gagnent la semaine de 28 h en Allemagne

Manifestation des travailleurs de Porsche en Allemagne

Manifestation des travailleurs de Porsche en Allemagne

Depuis la lutte défensive contre la loi travail de Hollande, on a vu très peu de progrès par rapport à la revendication de la diminution du temps de de travail hebdomadaire sans perte de salaire. Confrontée à un chômage historique, la France peut trouver une solution en diminuant le nombre d’heures de travail tout en augmentant les salaires. Comment y arriver ? Les travailleurs peuvent prendre exemple sur les métallos allemands, qui ont récemment fait grève et gagné une victoire historique : 28 heures de travail par semaine et une augmentation générale de 7,4 %.
Bien que ce soit une réforme progressive, on aurait dû aller plus loin. Par exemple, les travailleurs ont encore le droit de travailler 40 heures par semaine afin de gagner plus d’argent, ce qui empêche tous les travailleurs de profiter de cette réforme. En France, avec les grèves du 22 mars imminentes et toutes les autres à venir, il va falloir revendiquer une diminution du nombre d’heures de travail, par exemple à 32 heures par semaine, sans aucune perte de salaire, et un contrôle démocratique sur l’emploi pour mettre fin à cette crise du chômage !

Par Elisabeth

Share Button