Le Pen et le Front National ne passeront pas !

photo manif dijonComment construire la lutte tous ensemble contre le racisme et le Front National et préparer la mobilisation le 23 avril, au soir des résultats du 1er tour de l’élection. Venez en discuter avec nous le 8 avril à Rouen . Voici le tract de mobilisation L’article qui suit a été publié dans l’Egalité 182

 

Le Front national est l’ennemi de l’égalité et de la solidarité. Partout où le FN a des élus, les associations de solidarité doivent faire face à la répression du représentant de la « France Apaisée » (le nom de la campagne de Marine Le Pen). A Hayange (en Moselle), le maire, Fabien Engelmann, a obligé le Secours populaire à évacuer les locaux. Dans cette ville très touchée par le chômage, l’association permettait de donner nourriture et vêtements à 800 personnes. A Hénin-Beaumont, le maire FN, Steeve Briois a coupé les subventions municipales à la Ligue des Droits de l’Homme, afin de la faire partir de la commune.

A côté de ça, le FN qui se dit en rupture avec les politicards corrompus, se retrouve aussi en examen. Le maire d’Hayange, toujours lui , aurait facturé à 100 000 € 10 photocopieuses, soit un prix très largement décuplé et donc fait l’objet d’une enquête.

Un programme raciste et contre les travailleurs !

Marine le Pen, dans son programme, se présente comme protectrice des droits sociaux. L’augmentation du SMIC ? En fait, c’est par la suppression des cotisations sociales qui seront du coup remplacées par des impôts. Donc les travailleurs paieront et seules les grandes entreprises y gagneront. Et systématiquement, elle tente de créer des oppositions entre les travailleurs et les plus modestes, les « immigrés », les musulmans contre les soi disant « vrais français ». Elle parle de donner le RSA uniquement aux personnes ayant la nationalité française car elle accuse les habitants des banlieues de vivre dans le luxe… La candidate, fière de son patrimoine, habite quant à elle, dans un château. Elle ne parle jamais de prendre aux super riches pour donner aux travailleurs et aux plus modestes !

Marine Le Pen est admirative de Donald Trump, un milliardaire raciste, devenu président des Etats-Unis, et qui veut faciliter les licenciements pour toutes les entreprises… Marine Le Pen n’est pas plus anti-système que Macron, Fillon et autres: elle est issue du système capitaliste, elle s’est construite avec et fait campagne pour le défendre !

En courant plus dur que les autres partis capitalistes, elle utilise le racisme pour tenter de diviser les travailleurs et les détourner des véritables ennemis : les super riches, les groupes d’actionnaires…. Et elle n’est pas la seule à prôner l’intolérance. Fillon, Macron etc. veulent aussi une politique en faveur des riches. Il nous reste donc à tous les dégager !

Organisons la résistance !

Aux Etats-Unis, notre organisation-soeur Socialist Alternative a été la première à mobiliser contre Trump et dès qu’il essaye de passer une loi, comme le «muslim ban », les aéroports sont bloqués, des manifestions gigantesques ont eu lieu partout !

Alors, nous aussi, repoussons massivement ce parti nauséabond ! Pour cela, nous appelons à construire une réelle force politique à gauche, un grand parti des travailleurs, des chômeurs, des précaires, contre le système capitaliste auquel le FN appartient.

Il ne tient qu’à nous de nous organiser pour une société meilleure, égalitaire, solidaire et appartenant au peuple, débarrassée du racisme et du capitalisme. Il faut affronter le FN par la mobilisation de masse. Dès l’entre-deux-tours, il faudra descendre dans la rue à nos côtés, nombreux, en cas de passage au second tour du Front National  ! Car seules des mobilisations de masse permettraient de montrer notre rejet du FN ! C’est cela que nous voulons préparer, contacte-nous pour le faire avec nous !

Yohann

Share Button