Le gouvernement capitaliste et raciste de Macron se sert de l’antisémitisme

manar-05648180015507345083D’après un rapport publié par Édouard Philippe en novembre dernier, les actes commis contre les juifs en raison de leur confession ont augmenté de 74 % au cours de l’année 2017-2018. Le gouvernement a décrit ce phénomène comme une « explosion ». Mais quand on examine de plus près les chiffres de ces actes intolérables au cours des années 2000, on se rend compte que le taux actuel est très bas par rapport aux années 2014-2015. Il a été plus élevé 9 fois sur les 19 dernières années.

Finalement, les chiffres témoignent plus d’une déplorable permanence des actes antisémites. Et ce chiffre est d’autant plus trompeur que ces dernières années, les individus sont plus enclins à porter plainte et dénoncer ces actes sur les réseaux sociaux.

Article publié dans l’Egalité 194

Si le gouvernement parle d’explosion, c’est en fait une lamentable manœuvre politicienne pour pouvoir condamner et réprimer ce qui ne leur convient pas. En effet, il s’agit d’une problématique très sensible ; l’antisémitisme étant très largement rejeté dans la société, à l’exception de quelques imbéciles d’extrême droite. Et le gouvernement en use pour aboutir à son intérêt : la destruction des mouvements sociaux. Dernièrement, le gouvernement a accusé le mouvement social de Gilets Jaunes d’antisémitisme afin de délégitimer nos revendications. Car en réalité, dans ce type de mouvement de grève/revendications socio-politiques, les gens sont beaucoup plus enclins à la solidarité. Les Gilets Jaunes l’ont démontré en interdisant le racisme sur les ronds-points par des affiches et diverses consignes « pas de racisme ».

Gouvernement d’hypocrites

Mais sur les autres discriminations telles que le racisme envers les migrants, les noirs, les arabes, les LGBT+, les musulmans etc, le gouvernement reste silencieux et se sert de la faiblesse des manifestations/revendications antiracistes pour déverser sa propre politique capitaliste et raciste.

Tous ces débats concernant l’antisémitisme donnent lieu en réalité à une chose : un sentiment de soutien du gouvernement à la communauté juive et donc à une disparité dans la lutte contre les discriminations ce qui amène à une division de la population. Pour nous, la lutte contre le racisme, l’antisémitisme mais aussi contre toutes les discriminations, sexistes, homophobes… est un combat indissociable de la lutte pour changer cette société injuste et inégalitaire.

Par Dylan YK

Share Button