Iran: Pour la relaxe immédiate des mineurs grévistes arrêtés !

mineursPlus de 5000 mineurs iraniens se sont mis en grève le 19 août dans la province centrale de Yazd pour exiger la relaxe de deux grévistes arrêtés par les forces de sécurité de l'État.

Les deux travailleurs de la mine de Bafq Iron Ore ont été arrêtés à la demande de la direction de la mine. 

Les mineurs arrêtés, Amir Hossein Kargaran et Ali Sabri sont accusés d'avoir organisé une grève de 40 jours, débutée le 18 mai, contre la privatisation de la mine.

Les forces de "sécurité"  avaient prévu d'arrêter 16 autres grévistes qui avaient aussi participé à cette grève.

Elle s'était terminée sur la promesse des autorités d'accéder aux revendications des grévistes. Ceux-ci voulaient que les plans visant à transférer les parts de la mine au privé soient annulés. 

Ils revendiquaient aussi la démission du directeur de la mine, et des garanties de sécurité pour leurs emplois. 

La grève prit fin quand le gouverneur de la province promit de satisfaire ces revendications sous deux mois. 

L'échéance s'approche, dans quelques jours, et aucune n'a été satisfaite.  

Le 23 août, cinq mineurs de plus ont été arrêtés. Les grévistes et leurs familles tiennent un piquet de grève devant le bureau du gouverneur et ont annoncé qu'ils continueraient jusqu'à ce que les travailleurs arrêtés soient libérés. 

Ces derniers mois, les mineurs iraniens ont mené de grandes grèves pour de meilleurs salaires et contre la privatisation des mines. 

Envoyez vos messages de soutien aux mineurs de Bafq Iron Ore à : karzarpki@gmail.com.
Share Button