Ile de Groix et Belle-Ile : mobilisation déterminée contre les tarifs insulaires des traversées

ileDepuis le 6 octobre, des milliers d’habitants des Iles de Groix et de Houât et Hoedic ainsi que ceux de Belle-Ile sont mobilisés contre les nouveaux tarifs de la traversée imposés par le conseil général du Morbihan pour rejoindre les îles bretonnes. Chaine humaine, blocages des écluses ou du port de Quiberon, blocage des bateaux de liaison, manifestation à Vannes. La colère est forte et les actions massives contre la compagnie Océane qui gère ces liaisons.
Les prix sont déjà de 6€ par traversée pour les insulaires, mais pour ceux qui y viennent régulièrement pour des raisons familiales ou parce qu’ils y ont une maison, ils perdent leur tarif préférentiel, soit un aller-retour au tarif normal est de 33,65 euros, et entre 158 et 348 euros pour s’y rendre en voiture…. La mobilisation des «cirés jaunes» ne décline pas depuis deux semaines.
Le Conseil général du Morbihan a donné à la Compagnie Océane, filiale de TRANSDEV, la délégation de Service Public de la desserte maritime des îles du Morbihan depuis le 1er janvier 2008. En 2011, la branche transport de Veolia et Transdev avaient fusionné, pour former le groupe Veolia-Transdev. Et encore une fois, la libéralisation des transports rime avec hausse des tarifs pour ceux qui l’utilisent le plus, avec, quelle surprise (!) la multinationale français Veolia qui fait ses profits-monstres grâce au transport public.
Assez que les grosses boîtes de transports fassent des profits sur le dos des usagers ! Un réel transport public et de qualité est la seule solution, il permettrait de garantir la gratuité pour les insulaires et des tarifs réellement bon marché pour les autres !

Share Button