Hôpitaux St Maurice : non au Plan de Réduction des Effectifs !

36670192_1858884590843022_8948263919663710208_n

Rassemblement à l’hôpital St-Maurice le 3 juillet

Les 22 juin et 3 juillet, le personnel des Hôpitaux Nationaux St-Maurice (rassemblant Hôpital Psychiatrique, maternité, Soins de suite et réadaptation, et dialyse) s’est mobilisé devant les bureaux des RH pour dire non au PRE, le « plan de retour à l’équilibre », plan social qui prévoit la destruction de 67 postes (dans un premier temps). Voilà comment le gouvernement Macron compte combler le déficit en milieu hospitalier, alors qu’il faudrait au contraire augmenter le budget, les financements et les postes. Car ce PRE n’apportera rien d’autre que de la souffrance. Pour les patients, qui verront leur accès aux soins diminuer et perdre en qualité, et pour le personnel soignant qui devra encore un peu plus se débattre pour assurer le service dans des conditions toujours plus dégradées. C’est pourquoi il faut s’unir, personnel et patients, pour faire front à cette nouvelle attaque de Macron. La mobilisation du 22 juil a envahi le Conseil de surveillance de l’hôpital, et fait ajourner le vote sur le PRE. Le 3 juillet, la mobilisation a été soutenue par les kinés qui se préparent aussi à une grève nationale le 5 juillet. Quatre-vingt personnes se sont rassemblées et la direction de l’hôpital a appelé des vigiles pour empêcher les personnels de s’exprimer face aux cadres ! Cela ne les a pas empêchés de manifester dans l’enceinte du parc de l’hôpital aux cris de « ARS : rends l’argent ! ». À suivre !
Les services publics nous appartiennent, défendons-les ! Aide-soignant-e-s, infirmier-e-s, médecins, et patients, tous unis contre le PRE et toute cette politique destructrice !

Mato

Share Button