Hongrie, manifestations contre Orban

Viktor Orban, le président populiste d’extrême droite de Hongrie, fait face à des manifestations massives depuis le mois de décembre, y compris avec de nombreux « gilets jaunes ». Le déclencheur de ces manifestations a été la nouvelle loi « travail » du gouvernement, une loi qualifiée à juste titre d’esclavagiste. Elle permet (entre autres) aux patrons d’exiger des travailleurs jusqu’à 400 heures supplémentaires par an, soit l’équivalent de deux mois de travail, payables trois ans plus tard !

Mais très rapidement, c’est toute la politique du gouvernement qui a été remise en cause avec ces manifs. Sans soutien massif pour sa politique raciste et antisociale, Orban s’est appuyé sur un régime très autoritaire, très antidémocratique et corrompu. Voilà quel est le vrai visage de l’extrême droite, derrière leur façade « anti-système », ce sont bel et bien de fervents soutiens du capitalisme, et ceux qu’ils servent, ce sont les grands patrons et les ultrariches! Une grève nationale est appelée pour le 19 janvier, liée avec des appels pour que « Orban dégage » : voilà la voie à suivre !

Par Cécile Rimboud

Share Button