H&M, Adidas, Next, Mango… exploitent des enfants réfugiés syriens en Turquie !

turquie-enfants-syriens-travail-gaziantep-2016

Des enfants au travail dans une fabrique de vêtements à Gaziantep en Turquie

H&M, Adidas, Next et maintenant Mango … Toutes ces marques qui font travailler des réfugiés syriens et leurs enfants en Turquie ! La Turquie est un peu l’usine de vêtements de l’Europe. Les grandes marques comme Mango, H&M, Next, Nike, Adidas, Puma, Marks & Spencer y produisent avec une main d’œuvre à bas salaire. Mais ce n’est même pas encore assez bas pour eux. Alors les multinationales exploitent dans leurs usines de Turquie des réfugiés syriens, et même les enfants !

Assez d’hypocrisie ! Non à l’esclavage ! Stop au travail des enfants !

L’affaire avait déjà été traitée par la presse en février 2016. Une enquête de l’ONG « Business and Human Rights Resource Center » vérifiant l’éthique des grandes marques avait révélé début février 2016 que des Syriens travaillaient dans de nombreuses usines qui sous-traitent la confection des vêtements de marques renommées. Même des enfants travaillaient, embauchés avec des réfugiés adultes pour des salaires encore plus bas que ceux des travailleurs et travailleuses de Turquie. 28 multinationales étaient déjà susceptibles de faire des bénéfices sur le dos des enfants syriens réfugiés en Turquie ! Seules 10 avaient alors daigné donner suite à ce scandale.

Et à nouveau, en octobre, la BBC a relancé l’affaire et diffusé un reportage filmant des réfugiés syriens exploités. On y voit des enfants de 7 ou 8 ans en nombre très important exploités dans des usines en Syrie pour Marks and Spencer, Mango ou Asos (le magasin de vêtements en ligne). Ils travaillent sans protection avec des produits chimiques nocifs, ou repassent des vêtements douze heures par jour pour moins de 2 € de l’heure.

Depuis l’annonce de février, certaines de ces marques ont fait des déclarations pour calmer le jeu. Rencontres officielles de H&M avec tel ministre turc ou tel patron, lettre d’explication de Next, réponse à un questionnaire de Nike… Mais le compte n’y est pas, car aucune véritable garantie n’a été donnée ! La preuve : ça continue 8 mois après.

Encore une conséquence terrible de la guerre en Syrie !

Le flot des réfugiés grandit. Ils sont les proies idéales de tous les trafiquants – que ce soient les « passeurs » en Méditerranée ou les patrons des usines en Turquie. Il y a plus de 3 millions de réfugiés venant de Syrie présents en Turquie. Les multinationales rapaces n’hésitent pas à exploiter des enfants pour se faire un maximum de profits. La guerre apporte la misère et le chaos : en Syrie, en Turquie et ici !

De l’argent, les gouvernements – dont celui de Valls et Hollande – en ont pour leur guerre. L’argent dépensé pour les bombes serait plus efficace pour l’accueil de tous les réfugiés dans de bonnes conditions là-bas et ici en France !

15696746_10154803817391542_1358877488_o

Stand de la Gauche révolutionnaire à Paris le 22 décembre

Comment mettre un terme à cette exploitation ?

C’est à nous ici, aux populations en Turquie et aux réfugiés eux-mêmes, là-bas et ici de mobiliser contre ces multinationales et leur soif de profit sans limite ! Ici, les syndicats – et notamment ceux de H&M, Mango, Nike et compagnie – pourraient organiser une campagne parmi les salariés et au-delà pour exiger que ces scandales cessent. Nous-mêmes, nous pouvons mener des actions devant les magasins pour mobiliser et pointer les vrais responsables de cette situation calamiteuse !

On veut pouvoir acheter des vêtements sans cautionner ces pratiques de quasi-esclavagisme des enfants ! De l’argent, ces marques célèbres en ont ! Leurs profits devraient servir à augmenter les salaires de tous les travailleurs et pas ceux de leurs gros actionnaires ! À travail égal, tout le monde doit toucher le même salaire ! Ce qui permettrait aux enfants des réfugiés de ne pas devoir travailler pour survivre en Turquie !

Dans les semaines prochaines, la Gauche révolutionnaire va mener une campagne d’actions et de pétition. Popularise ces idées avec nous, mène campagne contre l’exploitation grandissante dans cette société, des plus fragiles : les enfants et les plus démunis ! On peut d’ores et déjà populariser et faire signer largement la pétition ci-dessous, et aussi utiliser l’affiche que nous avons produite pour tenir des stands de signatures dans la rue.

Pour un avenir débarrassé de la guerre et de la misère qu’ils nous servent tous les jours ! Contacte-nous si tu es intéressé(e) !

Cliquez sur les images pour pouvoir télécharger la pétition et l’affiche en format PDF

16-12-22-petition-enfants-syriens-page-001

affiche-a3-campagne-enfants-syriens-turquie-page-001

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Share Button