Grève éclair victorieuse dans le nettoyage de luxe

Le piquet de grève devant le magasin Kenzo de la Madeleine. Photo Pierrick Villette

Ce n’est pas nouveau, l’intérim du nettoyage est connu pour embaucher à la pelle des travailleurs sans papiers. Cela leur permet d’exploiter sans scrupules avec des conditions de travail inhumaines, des horaires impossibles et tout cela en refusant des fiches de paie. Bref, les salariés ne peuvent pas effectuer leurs démarches pour avoir des papiers. L’entreprise capitaliste joue dessus pour exploiter comme bon lui semble, une main d’œuvre corvéable à merci !

Lundi 8 avril, huit salariés sans papiers, ont entamé une grève éclair pour bloquer leurs bourreaux du nettoyage (TFN Atalian et Cofraneth, prestataires des enseignes de luxe Kenzo ou Ladurée). Au bout d’une heure, avec occupation de la boutique Kenzo Madeleine et soutien de la CGT, ils ont obtenu gain de cause pour entamer leurs démarches administratives.

Share Button