grève des lits des urgentistes

Les urgentistes hospitaliers ont décidé de ne plus perdre de temps à chercher des lits pour leurs patients. Ils lâchent donc leur téléphone pour se consacrer aux soins et demandent à leur administration de prendre le relais.
Le mouvement national, est lancé par deux syndicats. Depuis de nombreux mois les urgentistes tirent la sonnette d’alarme sur l’engorgement de leurs services. Certains avouent passer entre 30 et 50 % de leur temps à chercher des lits pour les sorties d’urgence de leurs patients. Les urgentistes sont donc en grève aujourd’hui. Ils dénoncent le temps qu’ils perdent chaque jour à chercher des lits pour hospitaliser les patients.

Cette mobilisation et la colère sur le manque de moyen est le résultats des politiques de privatisations et d’économies budgétaires du gouvernement Fillon puis Ayrault. Au même moment on ferme des urgences de nuits , des services chirurgicaux ou carrément des hôpitaux comme l’Hôtel dieu à paris menacé ou les travailleurs luttent toujours. Bientôt il n’y aura qu’un hôpital central public par département avec la loi bachelot et les suites.

POUR UNE SANTÉ GRATUITE ET DE QUALITÉ POUR TOUS!
MAINTIENT DES STRUCTURES EXISTANTES!
DES EMBAUCHES ET DES MOYENS SUPPLÉMENTAIRES DÉTERMINES PAR LES TRAVAILLEURS ET LES PATIENTS

Share Button