Grève au rectorat de Rouen

non fusion ac rouen caenDu jamais vu ! jusque 80% des personnels du rectorat de Rouen qui gère l’Éducation Nationale dans la région étaient en grève contre la fusion des rectorats des académies de Caen et Rouen. Regroupements de services, suppressions de postes, mise en concurrence des collègues, autant de motifs à cette grève sans précédent de celles et ceux considérés comme les « petits bras » des services administratifs par les « grands chefs » de l’éducation. Celles et ceux qui font vraiment tourner la machine Éducation Nationale au quotidien. La grève est massive, la mobilisation s’organise en assemblées générales régulières, soutenue par tous les syndicats. Et la guerre visuelle des affiches contre la fusion fait rage sur les fenêtres extérieures visibles depuis la rue.

Les grévistes ont accueilli en sifflant recteur et secrétaire général lors de la dernière réunion officielle. Et deux comités techniques académiques ont été annulés après le boycott par les syndicats des personnels administratifs et enseignants pour siéger.

La mobilisation a le soutien des autres personnels qui comprennent que l’austérité dans l’administration est le pendant des suppressions de postes dans les écoles, collèges et lycées généraux et professionnels. Une pétition est disponible en ligne pour soutenir la grève. Et les bruits courent que Blanquer serait en passe de céder face à la mobilisation des seules académies appelées à fusionner de Caen et de Rouen.

Share Button