Fusion à très haut risque dans le groupe Areva

2013-05-29_Greve-salaries-Tricastin_panneau-Areva_dangerLa fusion-absorption par la société STMI des entités Polinorsud / MSIS Assistance / Amalis fr toutes filiales du groupe AREVA sera lourde de conséquence. Cette énième réorganisation en marche est menée au pas de charge par le groupe Areva.
Cette course aveugle à la rentabilité, compétitivité économique imposée par Bruxelles, nous fait craindre le pire. La filière nucléaire est aux abois. Les rapports annuels de l’ASN et IRSN sur le niveau de sûreté des installations en attestent, avec l’angoisse qu’un accident nucléaire majeur se déroule sur le territoire. Les craintes matérielles pour l’EPR de Flamanville « cuve-couvercle » demeurent, avec la falsification de documents qualité sur de gros composants installés sur le parc.

À cela, s’ajoute la situation des salarié(e)s de la filière. La sous-traitance explose. Ce dumping social savamment orchestré par l’ensemble des grands donneurs d‘ordres est dévastateur, socialement, humainement. Les conditions de travail au quotidien se dégradent et cela n’améliore pas le niveau de sécurité et sûreté des installations, pourtant dû à toutes et tous. La non-prise en compte de la pénibilité et des nombreuses expositions professionnelles s’avère mortifère.

La loi travail 2 va ruiner l’espoir de voir notre situation se bonifier. La transition énergétique s’impose !

La maltraitance des salarié(e)s, ça suffit ! Stop au nucléaire low-cost !
Voir aussi le site de l’Association Ma Zone Contrôlée : www.ma-zonecontrolee.com

Share Button